Sur son premier album solo intitulé “Zambakro” dans le titre “L’ingrat que je suis”, Soum Bill fait une dédicace appuyée aux leaders estudiantins qu’étaient en son temps, Guillaume Soro, Charles Blé Goudé, Soul to Soul et autres. C’est dire qu’au-delà des convictions des uns et des autres, ces jeunes dans leurs domaines respectifs ont toujours eu des rapports cordiaux. Surtout qu’ils sont tous de la même génération et sont quasiment dans la même tranche d’âges. Soum Bill a 48 ans, Charles Blé Goudé en 49 et Guillaume Soro, 48 ans. Ils ont donc tissé des relations fortes à l’aune d’une jeunesse en pleine quête d’une démocratie solide pour la nation jeune qu’était la Côte d’Ivoire dans les années 2000.

Lire aussi : People-Charles Blé Goudé : “Alpha Blondy a rendu nos rapports inexistants…Mes liens avec Didier Drobga, Samuel Eto’o”-Asalfo-Yves Zogbo Junior-Soum Bill…Ce qu’il dit

Que ce soit donc Guillaume Soro, Charles Blé Goudé ou encore Soul To Soul, Karamoko Yayoro, Soum Bill a des liens particuliers avec chacun d’eux. C’est justement au nom de cette fraternité que comme Charles Blé Goudé l’a confié à Actupeople.net, le fait que Soum Bill ait coulé de chaudes larmes lorsqu’il a eu au téléphone le président du COJEP alors que ce dernier se trouvait en exil au Ghana. Cela rappelle les pleurs de Youssou Ndour. En effet, hospitalisé à l’hôpital de Bligny ( France) en 2010, quand Youssou Ndour a eu Yves Zogbo Junior au téléphone, il n’a pu s’empêcher de pleurer. Ces actes émotionnels traduisent les sentiments humains que ces acteurs peuvent se témoigner mutuellement. La séquence où Charles Blé Goudé parle des pleurs de Soum Bill, vous la retrouverez ce mercredi 3 Mars 2021 sous le coup de 19h GMT sur Youtube sur la chaine Actupeople.net.