Artiste phare de la musique zouglou, Koulaté Denis tourne sa bosse dans l’univers musical ivoirien depuis plus de 20 ans. Chanteur talentueux, l’ex membre des poussins chocs, groupe issu du quartier populaire de Treichville Gbatanikro; Petit Denis fait partie de ceux qui ont écrit les belles pages du zouglou. Longtemps sous la domination des stupéfiants, plusieurs fois interné pour des cures de désintoxication, Petit Denis renaît de ses cendres depuis quelques mois. Mais que d’épreuves vécues pour celui qui sera la tête de proue d’une kyrielle d’artistes qui se produisent ce vendredi 6 Décembre au Dock Haussman à Paris.

Lire aussi : Concert-Paris-La Côte d’Ivoire en fête-C’est ce vendredi 6 Décembre au Dock Haussman-Petit Denis-Zouglou Fashion-Lato Crespino…en prestation

Décès de sa mère, puis hospitalisation de Petit Denis à Paris

Au mois d’août 2019 alors que la Côte d’Ivoire pleure le décès de Dj Arafat dont Petit Denis était l’idole, le zouglouman, lui, pleure sa mère décédée dans ce même mois. Hélas, il ne peut se rendre à Abidjan pour les derniers jours de celle qui l’a vu naître. A cette période, Petit Denis est convalescent. Il sortait d’un mois et demi d’hospitalisation suite à une crise aiguë au début du mois de Juin 2019. Alors qu’il revient d’un spectacle en Suisse, il est conduit à l’hôpital de Meaux. Après son hospitalisation, il se retire en Suède. De ce pays, il rallie Paris au mois de Septembre où il donne un spectacle à la suite duquel l’artiste est victime de vol. Deux mois de silence et voilà Petit Denis qui réapparaît plus inspiré et respirant plus que jamais la grande forme. Loin de son public, Petit Denis a traversé tant d’épreuves, a souffert à plus d’un titre. La scène, l’exutoire pour un artiste, il la retrouve sous grand angle ce vendredi 6 Décembre. Il n’y aura pas meilleur moment pour venir faire la fête avec ce talent, qui, comme un roseau s’est plié plusieurs fois, mais n’a jamais rompu.