• Save

Dans la phase du décodage des messages que véhiculent les 13 titres du duo Yodé et Siro, voilà un titre qui fait déjà polémique. Ayant bien perçu le message qui lui a été lancé puisqu’il a été nommément cité, Doumbia Major est dans tous ses états. Le titre qui le met à l’index est intitulé “Yéré Lombali”, traduit du Malinké, cela donne : “Une personne qui ne se connait pas. Une personne qui s’oublie. Une personne sans identité”. A titre d’interrogation, Yéré Lombali donne également : “Connais-tu ton origine ?. Sais-tu d’où tu viens ? “. En plus clair, une personne qui a oublié son passé et bien entendu les relations qu’il aura tissées grâce à ce passé-là.

Lire aussi : Zouglou-Après la sortie de leur nouvel album-Une plainte contre Yodé et Siro ?-Le danger qui les guette-Ceux qui se cachent derrière cette affaire

Pour contextualiser un tel message qui lui est adressé plus ou moins directement, décryptons ensemble. Doumbia Major au même titre que Guillaume Soro, Charles Blé Goudé, Drigoné Faya, Nogbou Hyacinthe…sont des figures de proue qui ont marqué la FESCI ( Fédération Estudiantine et Scolaire de Côte d’Ivoire) dans les années 90 jusqu’à 2000. Aujourd’hui en rupture de banc, s’il faille le dire ainsi, Doumbia Major n’a pas de bons rapports amicaux en ce moment, ni avec Charles Blé Goudé encore moins, Guillaume Soro. Et donc lorsque dans une chanson où Yodé et Siro parlent des amis des mauvais jours, et le cite dans le couplet que nous avons traduit, l’homme qui se sent indexé avec une telle véhémence, rentre donc dans tous ses états. Au point de donner de la voix. Et surtout inciter l’Etat de Côte d’Ivoire à porter plainte contre Yodé et Siro pour certains de leurs titres à l’instar de “On dit quoi ? ” où le procès de la gouvernance du pouvoir d’Alassane Ouattara est fait ouvertement.

Lire aussi : Zouglou-Yodé et Siro-Héritage-Leur nouvel album marque-t-il la fin du pouvoir d’Alassane Ouattara ?-Les non dits d’une oeuvre-Georges Aboké se mêle au débat

Yodé et Siro-Yéré Lombali-Le titre qui indexe Doumbia Major

Dans le premier couplet du titre “Yéré Lombali”, les stéréotypes sont forts. Dans cette chanson, Yodé et Siro parlent des hypocrites, des calomniateurs, un ami qui ne connait pas sa place, qui a oublié son identité. “Dangôtô” traduit par exemple veut dire une personne méchante, une personne maudite. Répondant à toute cette véhémence à lui faite à mots couverts, Doumbia Major n’a pas attendu longtemps pour se faire entendre, attaquant directement la forêt qui cache l’arbre. L’album “Héritage” de Yodé et Siro n’a pas fini de révéler tous ses mystères.