L’un des présentateurs de l’émission C’Midi sur RTI 1, Jean Michel Onnin incarne la nouvelle générations d’animateurs qui s’imposent. Au même titre que Caroline Da Sylva avec qui, il assure la présentation de C’Midi, ce garçon pétri de talent a su faire ses armes sans brûler les étapes. Titulaire d’un BTS en commerce et publicité, il a un diplôme de journalisme obtenu dans une école au Ghana. Ses premiers pas dans le monde des médias se font sur la radio de Port Bouët. On le verra par la suite à la télévision sur RTI 2 avec un PAD produit par la structure Kaméléo. Avant le grand bond sur la première chaîne de la télévision nationale, Jean Michel Onnin a entretenu des relations professionnelles et cordiales avec bien de personnes, dont Franck Fanny, qui est patron d’une structure audiovisuelle. Invité il y’a quelques jours sur les antennes de Radio Nostalgie, Franck Fanny a fait une confidence mettant à l’index Jean Michel Onnin qu’il a accusé de lui avoir fait du chantage.

Lire aussi : Cameroun-Samuel Eto’o élevé au rang de prince des villes de Bertoua et Abong Mbang : “J’ai mesuré ce jour, le degré d’amour que les frères de l’Est ont pour moi…”

Franck Fanny : “Jean Michel Onnin m’a fait un chantage que je n’ai pas aimé”

Présenté par Yves De Mbella comme le “père” de Jean Michel Onnin, Franck Fanny a essayé d’esquiver ce rapport. Avec une explication toute simple : “Je ne sais pas s’il va apprécier qu’on dise que je suis père. Il m’a fait un coup de chantage lorsqu’on a tourné Family Music Show parce qu’il voulait être payé avant la fin de la production. J’ai trouvé ça, nul. Par contre, je ne l’ai pas viré, vu qu’on avait commencé à tourner ensemble. Vu les rapports qu’on entretenait, je ne m’attendais pas à un tel chantage de sa part. Je l’ai toujours payé. Il n’y a jamais eu de retard d’argent entre nous. Je n’ai pas trop compris sa démarche surtout que je venais de perdre Jean Marc…”.