• Save

Ces derniers jours, Yasmina Aka se faisait rare sur les réseaux sociaux. Jusqu’à ce lundi 1er Juin où elle a révélé elle-même via un élément vidéo publié sur sa page Facebook, avoir affaire à la police en Suisse. Dans la publication en question, l’on la voit échanger avec des policiers. Vivant en Suisse, Yasmina Aka atteste que depuis qu’elle vit dans le royaume helvétique, la police l’a maintes fois harcelé. Pour elle, les autorités policières l’ont interpellé suite aux vidéos à caractère sexuel qu’elle a eu à publier sur les réseaux sociaux. Après la visite de la police à son domicile ce lundi 1er juin, elle est convoquée le lundi prochain pour une audition en bonne et due forme afin de s’expliquer sur ce qui lui est reproché véritablement.

Lire aussi : Interview exclusive-Yasmina Aka-Scandales-Les noms des footballeurs à qui elle a envoyé ses vidéos-Tout ce qu’elle n’avait jamais osé dire : “Voici comment l’histoire se termine”

Yasmina Aka- La police à ses trousses-Elle crie au complot

Pour Yasmina Aka, le fait que la police se soit présentée à son domicile à ce jour est le fait qu’elle ait été dénoncée par des personnes mal intentionnées. Elle crie donc au complot. Aussi dans la logique que l’on lui connait, elle a continué dans la victimisation. Pour elle, sa vie n’a jamais été aussi heureuse que l’on pourrait l’imaginer. Donc pour elle, pourquoi tant d’acharnement, s’interroge-t-elle. Alors qu’elle n’a pas connu le bonheur, sauf lors de son enfance. Yasmina Aka, qui, longtemps aura défrayé la chronique sur les réseaux sociaux avec bien de scandales fera parler d’elle à nouveau ces temps-ci. Avec un niveau d’études de la classe de 5ème, Yasmina Aka estime avoir des troubles de comportements. Elle craint toutefois que l’on lui enlève la garde de sa fille de 13 ans. “Etat de Côte d’Ivoire, je ne fais que souffrir ici en Suisse, aidez moi à rentrer dans mon pays”, voici en substance le cri de cœur que lance Yasmina Aka. Espérant que cela soit entendu.

Publicités