Avec la sortie de son dernier single intitulé « en haut », Serge Beynaud a essuyé de vives critiques. En dépit de plus de 10 ans de carrière auréolés de concerts dans des stades en Afrique, l’Elysée Montmartre à Paris, et bien de salles prestigieuses. Agacé par les commentaires abjects sur ses performances artistiques, il a poussé le coup de gueule que voici : « Beynaud chante quoi même! ôôr, Beynaud, tu ne chantes rien de bon ! Oui, je ne suis pas un chanteur et je ne l’ai jamais revendiqué. Je me considère comme un « ambianceur », parce que pour moi le coupé décalé se résume à ça : ambiance ( l’animation et la danse). Donc, pourquoi chercher loin ce qui est tout près là. Allez sur google et regardez nos différents palmarès et dites moi à part Dj Arafat, qui d’ailleurs a fait plus d’ambiance que de chansons à thèmes, tout au long de sa carrière, quel « vrai chanteur » de coupé décalé a accompli ce que moi le « faux chanteur » a accompli ?. Ce n’est pas pour minimiser le travail des autres, mais c’est un fait.

Lire aussi : People-Gim’s-Obsèques d’Hamed Bakayoko-Ce qu’il exige pour rendre hommage au premier ministre Ivoirien

Le tout n’est pas de faire l’unanimité, mais de croire en ses convictions et jusque-là, les miennes ne m’ont pas trahies. Je suis mon chemin, mes fans sont avec moi. C’est le plus important. Chacun écrit son histoire… ». Serge Beynaud en a marre de se faire lyncher sur les réseaux sociaux, au point où il a tenu à faire cette mise au point. Depuis le décès de Dj Arafat dont il était le grand rival musical, bien de mélomanes reprochent à Serge Beynaud d’avoir baissé le niveau de ses productions musicales. Malgré des millions de vues et un parcours qui parle pour lui, l’artiste coupé décalé a l’impression de ne pas être apprécié à sa juste valeur.