• Save

Le 28 mars, l’on apprenait avec stupéfaction le décès de Tatiana Kosséré, l’épouse du pasteur controversé Makosso Camille. Un décès survenu officiellement des suites de complications après une opération à l’intestin. Ce même jour dans la soirée, une note vocale fait le tour des téléphones portables avant de se retrouver le lendemain sur les réseaux sociaux. Dans laquelle note vocale, on entend de manière audible la fille de Camille Makosso, la voix nouée par les larmes. Dans la note en question, la deuxième des filles de Makosso se confie à l’une de ses tantes maternelles.

Lire aussi : Religion-La femme du pasteur Makosso Camille est décédée-Ce qui l’a tué-Les confidences de l’un de ses proches

Elle explique en substance ceci : “Le mercredi, ma maman est allée se faire opérer. Et elle est sortie le vendredi. Hier nuit, j’ai fait un discours avec ma grande sœur. Ma mère n’arrivait pas à bien marcher, parce que suite à son opération, elle avait mal. Moi, et ma sœur, sommes battues, ma mère nous a séparées et a informé mon père. Il m’a même engueulé au téléphone. Il est arrivé chez nous le lendemain à 9heures, il m’a frappé. Ma maman lui a demandé pardon. Il a arrêté suite aux supplications de ma maman. Après je suis allée m’enfermer dans la douche. Et on ma demandé de sortir. Quand je suis sortie, mon papa a commencé à bavarder à nouveau. Quand ma maman est sortie de la chambre, elle a demandé à mon père, qu’est-ce qui se passe ? Lorsqu’elle a attrapé mon père, elle est tombée. Ses dents ont commencé à se serrer. On pensait qu’elle faisait exprès, or elle venait de mourir. On a tout fait, on a prié, on a appelé le docteur…Quand il est venu, on est monté dans la voiture de mon papa pour rallier Angré à Marcory.

Lire aussi : Religion-Exclusif-Décès de la femme de Makosso : « Elle devait se faire opérer en France… »

Quand nous sommes arrivés, mon papa nous a demandés de nous retourner pour ne que nous pleurions. En le disant, mon papa savait déjà que ma maman était morte. Quand nous sommes rentrés à la maison, je causais avec mes camarades comme s’il n’y avait rien. Quand mon papa est arrivé, il s’est mis à pleurer, mais ce qui m’a fait le plus mal, c’est quand mon père en pleurant, a dit que si je n’avais pas fait palabres avec ma grande sœur, ma mère ne serait pas morte…”. Ces confidences de l’adolescente en sanglots sous l’émotion enregistrée par sa tante maternelle, se retrouve malheureusement le lendemain sur les réseaux sociaux. But inavoué, accabler, accuser d’une manière ou d’une autre, Makosso. A quel dessein, pourrait-on se demander ?.

Décès de sa femme-Makosso et sa belle famille-Il n’y a jamais eu d’entente

  • Save

Makosso Camille et sa belle famille, il n’y a jamais eu d’entente. Et cela remonte à sa rencontre avec sa défunte épouse. Habitant le quartier d’Abobo, Makosso s’entiche de la belle jeune dame alors sur les bancs de l’école. Elle abandonnera ainsi ses études. La rupture est consommée avec la belle famille qui s’oppose à cette relation. Même si Tatiana Kosseré ne venait pas d’une famille pleine aux as, celle-ci avait tout de même le minimum vital, contrairement à Makosso qui lui, était très désargenté.

Lire aussi : Religion-Décès de la femme du pasteur Camille Makosso-Des révélations troublantes

Un conflit ouvert qui dure depuis de longues années malgré l’embonpoint financier de Makosso Camille. La femme de Makosso vivait avec ses enfants, parce qu’en règle générale, quoique mariés, les deux n’ont jamais vraiment vécu sous le même toit. Lolo beauté, la sœur de Makosso, quant à elle n’était pas en odeur de sainteté avec Tatiana. Notre source révèle qu’il n’y a pas si longtemps que Lolo Beauté et Tatiana avaient commencé à s’adresser la parole. Ce conflit familial qui dure voilà des lustres a donc amené la tante maternelle de la fille de Makosso à balancer la note vocale de sa nièce sur les réseaux sociaux. Par ailleurs, sous manche, l’on apprend que Makosso n’a pas encore informé officiellement sa belle famille du décès de son épouse.