« Le nouveau gouvernement de la République de Côte d’Ivoire a été dévoilé. Et pour une fois, depuis 10 ans, mon nom n’y figure pas. Loin d’en être triste, je voudrais remercier le président de la République qui m’a accordé durant une décennie sa confiance ». C’est en ces termes que s’est exprimée Raymonde Goudou Coffie, ancienne ministre de la culture de Côte d’Ivoire, qui fait partie des 18 ministres sortants qui ont laissé place à 13 nouveaux entrants. Avec le gouvernement Patrick Achi, l’on compte 8 femmes avec des ministres qui ont moins de 50 ans pour 20% de l’effectif total sur les 37 ministres et quatre secrétaires d’Etat. Remplacée à la tête du ministère de la culture par Arlette Badou N’guessan Kouamé, Raymonde Goudou Coffie aura passé 10 ans dans le gouvernement Ivoirien, où elle a commencé en 2011 en tant que ministre de la famille, de la femme et de l’enfant. Avec un parcours universitaire des plus éloquents, Raymonde Goudou Coffie est mariée et mère de deux enfants. Pharmacienne, biologiste, elle est diplômée d’Etat d’un doctorat en Pharmacie à l’UER de pharmacie de Caen en France.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Hommage de la nation à Hamed Bakayoko-Les confidences de son épouse, Yolande : “Ma foi est inébranlable”

Disposant d’une expertise en genre, droit et protection des femmes, Dr Raymonde Goudou Coffie est également formatrice et conférencière en Côte d’Ivoire et à l’étranger. Propriétaire d’une pharmacie privée, elle a donc été ministre de la famille, de la femme et de l’enfant de juin 2011 à novembre 2012, et porte-parole adjointe du gouvernement avant d’occuper le poste de ministre de la santé et de l’Hygiène Publique de 2012 à 2018 . De juillet 2018 à 2020, elle a dirigé le ministère de la modernisation de l’administration et de l’innovation du service public de Côte d’Ivoire. Nommée ministre de la culture en mars 2020, elle a rendu un bel hommage en mars dernier suite au décès d’Hamed Bakayoko à la faveur de ses obsèques. Très proche de Yolande Bakayoko qu’elle appelle affectueusement « ma nièce », elle avait laissé échapper lors de son allocution quelques confidences résultantes de leurs échanges téléphoniques. Hormis ses fonctions ministérielles, Raymonde Goudou Coffie a aussi été conseillère technique du ministre des sports et loisirs chargée des projets et de la mobilisation des ressources de 2000 à 2002. Ancienne militante du PDCI, elle est aujourd’hui l’une des baronnes du RHDP.