Avec son opus premier “Aya de Didiévi” d’où est extrait le titre “Faut danser”, Mosty s’est révélée comme l’un des talents les plus prometteurs du Rap Ivoirien. L’adolescente de 17 ans a un talent énorme et surtout une maturité qui se laisse apprécier au vu de ses prises de parole. A la faveur d’une interview vidéo accordée à la chaine YouTube Actupeople.net, vous allez découvrir une artiste qui a la tête sur les épaules. Une jeune fille qui puise aussi et surtout son inspiration des classiques qui ont bercé son enfance. Et ce, du fait de son paternel qui l’a initié à l’écoute des musiques comme celles d’Alpha Blondy et bien d’autres. Par ailleurs, elle en parle lors de l’exercice de questions réponses auquel nous l’avons soumis. Aussi dit-elle : “Je cherche papa Alpha Blondy avec torche. C’est un rêve pour moi d’enregistrer un titre avec lui en présence de mon père. Je dirai alors à mon géniteur, l’artiste qu’on a tant écouté, j’ai l’occasion de chanter avec lui”.

Lire aussi : Musique-Vidéo-Quand Meiway inspire Kaysha pour son tube “On dit quoi ?”-Une histoire partie d’un night club parisien !

Un vœu, qui, nous en sommes sûrs se réalisera, tel Mosty n’est qu’au début de sa carrière, mais déjà elle marche dans des pas de géant. Le cas de sa belle reprise qui surfe sur l’un des titres de Meiway. Le rap Ivoirien, Mosty en fait partie intégrante. Et elle a son point de vue sur les acteurs de premier plan de ce genre musical. Avec “Gnômi avec lait” en featuring avec Niska, Fior De Bior crève les écrans. Pour une artiste comme elle, abonnée aux textes, que pense-t-elle de cette composition : “Il n’y a pas un message à proprement dit. Il a fait du laisser aller. Il a fait du “je m’en foutisme”, certes, mais cela a plu…”. Ses conseils à de jeunes rappeurs comme Ramba Junior et cette révélation qui la prédestinait à une carrière de chanteuse, Mosty sous grand angle, c’est dans une interview de près d’une heure de temps à suivre sur Actupeople.net.