Molaré n’en a pas fini avec la grogne de certains artistes et acteurs culturels Ivoiriens. Si le PRIMUD dont il est l’initiateur en sera à sa troisième édition ce dimanche, il n’en demeure pas moins que cette cérémonie de récompense lui vaut des griefs de toutes parts. En guerre ouverte avec une partie des artistes coupé décalé qui ne se sentent pas concernés par son évènement, il a fait face récemment au désistement de Yvidero qui n’a pas voulu être comptée par les nominées dans la catégorie des comédiennes. En lice, Eunice Zunon, elle, a ouvert un front à la faveur du Festival Primud en sa qualité d’artiste comédienne. Non contente de l’attitude de Molaré, elle s’est fendue d’une publication des plus ironiques.

Lire aussi : Primud 2019-Quelle édition après le décès de Dj Arafat ? Les ténors du mouvement coupé décalé ont observé le silence

Eunice Zunon : “Il m’a fait croire qu’il croyait en moi”

“Je tenais à dire un grand merci au grand frère Molaré qui m’avait dit que j’allais être invitée au Festi Primud pour une prestation en tant qu’artiste puisque je me suis lancée depuis un certain temps dans la musique. Me faisant ainsi croire qu’il croyait en moi et appréciait mes efforts”. Une amertume exprimée ainsi par une Eunice Zunon dépitée de n’avoir pas presté au Festi Primud alors que la promesse lui avait été faite par Molaré. Sera-t-elle au Palais des Congrès de l’hôtel Ivoire pour la cérémonie de remise de prix du PRIMUD 2019 ce dimanche 6 octobre ? La question reste posée.