Yann Bahou, un nom qui retentit de plus en plus dans le microcosme médiatique Ivoirien. La jeune animatrice se sera faite remarquée par la magistrale réplique de la chanson “Djéssimidjéka” de Dj Arafat. Alors chroniqueuse sur la radio “Fréquence 2”, on la voit débiter à la perfection, les onomatopées du roi du coupé décalé. Et depuis lors, elle s’est bien installée pour se tailler un parcours assez honorable. Yann Bahou présente l’émission “Label Ivoire” sur la chaine de télévision A+ Ivoire. Pour cette production, elle a même reçu un prix. Avant de se hisser à un tel niveau, elle a dû passer par plusieurs médias. C’est en 2012 qu’elle se lance dans le grand bain avec Benie TV, une chaîne chrétienne. Elle fera successivement, les radios “Abidjan 1”, “Cocody Fm”, “Fréquence 2” avant de voir son talent éclore sur A+ Ivoire où elle officie depuis maintenant un an.

Lire aussi : People-Didier Drogba-Scandale Vidéo intime-En confirmant son divorce-Le joueur officialise ainsi sa relation avec Gabrielle Lemaire, l’ex épouse du petit fils de Denis Sassou Nguesso

Yann Bahou, Jessica Bamba, Teeyah…Cette génération qui s’impose !

En moins de 10 ans d’expériences, Yann Bahou fait partie de la nouvelle génération d’animatrices qui explosent en Côte d’Ivoire. Au point où elle a été citée parmi les 90 personnalités les plus influentes dans le domaine médiatique. A l’instar de Jessica Bamba, Teeyah, Prissy La degameuse, Marie Ange Adjé…Yann Bahou crève l’écran. Après celles qui ont incarné les tubes cathodiques dans les années 90 comme Juliette Anzian ( paix à son âme), Dorothée Adou et autres, l’on a eu le relais avec les Mariam Coulibaly en 2000. Depuis 2010, de nouveaux visages sont aux commandes. Et parmi ceux-ci, figure en bonne place, le nom de Yann Bahou.

Laisser un commentaire