• Save

Kemi Seba n’y va pas avec le dos de la cuillère. Ennemi juré d’Alassane Ouattara, le leader du mouvement panafricaniste, qui a eu maille à partir très souvent avec des pays africains, a fait une énième récente sortie sur une chaîne de télévision. Dans un entretien à sens unique, il fait de nombreuses révélations : “Wattao est rentré en contact avec moi et m’a confié regretter profondément s’être engagé aux côtés d’Alassane Ouattara…”. Au delà de cette confidence, Kemi Seba a laissé entendre que sachant sa santé très fragile, Alassane Ouattara a pris sur lui de présenter Amadou Gon Coulibaly, qui, pour lui, n’était qu’un candidat mort-vivant.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Alassane Ouattara-Hamed Bakayoko sort de son silence et confirme sa candidature-Le président Ivoirien serait sur le point de renoncer et demander un report des élections

Dans sa critique acerbe contre le parcours politique et la gestion du pouvoir par le président Ivoirien, Kema Seba a laissé échapper ses réseaux d’informations, au rang desquels, il a cité des noms comme Simone Ehivet Gbagbo, Charles Blé Goudé et des membres de l’ex galaxie patriotique. Pour Kemi Seba, même si son parti le pousse à se présenter pour un troisième mandat, rien ne présage qu’Alassane Ouattara puisse se porter candidat à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020. Comme nous le disions dans l’un de nos articles, plusieurs sources laissent entendre qu’Alassane Ouattara ne devrait pas briguer la magistrature suprême malgré les incessants appels des militants du RHDP.