• Save

Ce jeudi 28 mai, la Cour Pénale Internationale ( CPI ) a décidé de la levée de certaines restrictions suite à l’acquittement de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé. Désormais, l’ancien président Ivoirien qui fête 75 ans ce 31 mai 2020 est libre de voyager partout dans le monde. Il peut quitter Bruxelles où il réside depuis sa liberté conditionnelle sans devoir à se justifier auprès des autorités belges. Suite à cette décision, plusieurs leaders politiques ont pondu des communiqués. Henri Konan Bédié s’est par exemple réjoui de cet assouplissement des restrictions qui étaient imposées à Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé. D’ordinaire prolixe et prompt à réagir lorsqu’il y’a une telle actualité, Guillaume Soro, le président de Groupement et Peuples Solidaires a affiché un lourd silence. Les raisons d’une telle posture.

Lire aussi : CPI-Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé libres de tout mouvement-Le président du Cojep s’adresse aux ivoiriens ce vendredi

  • Save

Laurent Gbagbo-Guillaume Soro-L’impossible rapprochement ?

Laurent Gbagbo-Guillaume Soro, un beau tandem qui aura conduit aux destinées de la Côte d’Ivoire pendant quatre bonnes années. De Mars 2007 à Mars 2011, après l’accord de Ouagadougou, Guillaume Soro Kigbafori a joué les premiers rôles auprès d’un Laurent Gbagbo qui lui aura accordé toute son entière confiance. L’ancien dirigeant de la FESCI autrefois apprécié par Laurent Gbagbo, ouvre pleinement son cœur et ses bras, à celui qui venait là, de lui être imposé au prix de bien d’arrangements politiques. A vrai dire, et en exclusivité, Laurent Gbagbo n’a jamais été, à la date de mars 2007, pour un rapprochement avec la faction rebelle dirigée par Guillaume Soro. Mais contre mauvaise fortune, il a dû faire bon cœur sur insistance de ses proches. Il donnera alors son entière confiance à Guillaume Soro, qui lui, avait un agenda secret. En avril 2011, à la faveur de la crise post-électorale, alors que Laurent Gbagbo n’attendait juste que la neutralité de la part de son premier ministre, ce dernier prend faits et causes pour son adversaire politique. Quelle trahison ?. Une grosse déception que Laurent Gbagbo porte jusqu’à ce jour. Après 9 ans de prison, Guillaume Soro, maintenant dans l’opposition demande alors à rencontrer Laurent Gbagbo. Manque de pot pour lui, ceux qui forment aujourd’hui le premier cercle de Laurent Gbagbo faisaient partie de ceux qui étaient opposés, 13 ans auparavant, soit en 2007 à un rapprochement entre Guillaume Soro et Laurent Gbagbo. Ceux-ci ont donc opposé un niet cinglant à sa requête.

Lire aussi : Procès en appel à la Cour Pénale Internationale (CPI)-Audience du jeudi 6 février 2020-L’Etat de Côte d’Ivoire et ses avocats se contredisent-La défense de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, diffuse une vidéo qui crée la confusion

Laurent Gbagbo-Guillaume Soro : Un silence qui découle d’un refus

Après sa demande d’audience à Laurent Gbagbo alors en liberté conditionnelle à Bruxelles. Demande refusée, Guillaume Soro s’est alors rabattu sur son ami, Charles Blé Goudé. Qu’il est allé rencontrer dans la foulée à La Haye. Un désaveu que Guillaume Soro n’a jusque-là pas digéré. Il ne sent donc plus concerné par toute actualité qui implique Laurent Gbagbo. Celui-ci n’en demande certainement pas mieux. Au nom des alliances politiques, Guillaume Soro est déjà engagé auprès du PDCI RDA au même titre que le FPI de Laurent Gbagbo. Se retrouveront-ils au sein d’un même front ?. La question reste posée.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.