Le président du COJEP, Charles Blé Goudé, vient, en tant que leader politique, d’être la première personnalité à répondre au lanceur d’alertes, Chris Yapi : « Il prend un malin plaisir en ciblant des leaders politiques qui dérangent les plans de ceux qui l’ont mis en mission sur les réseaux sociaux », dira-t-il d’entrée de jeu. La sortie de Charles Blé Goudé, faut-il le rappeler, fait suite à plusieurs allégations le mettant à l’index par Chris Yapi. Le dernier mensonge de trop qui l’a fait sortir de son silence est celui inhérent au fait qu’il aurait été approché pour faire partie du prochain gouvernement à l’issue des législatives. Pour ne pas laisser propager et prospérer de telles énormités, il a tenu à faire la véhémente mise au point suivante, avec une once de révélations dont chacun pourra se faire le décryptage : « Je ne cherche pas à être ministre de qui que ce soit…Chris Yapi va devenir Chris Yapi ment toujours.

Lire aussi : People-Scoop-Marié en 2017 à Marie Paule-Une amie de Sery Dorcas-Les raisons du divorce de Yannick Zakri-Tout sur le drame vécu par le footballeur

C’est quoi votre histoire de cette valise d’argent qu’on devait me remettre à Bruxelles, alors que j’habite à La Haye. Quelle est la suite que vous avez donné à cette affaire, qui, curieusement est réapparue le 3 octobre 2020 quand j’ai fini de dire que je dénonçais ces leaders politiques aux vérités à géométrie variable. Parce que je veux qu’un homme soit droit. Quand je marche, je laisse des traces et non des tâches ». Et de poursuivre : « Ce monsieur est apparu sur les réseaux sociaux quand ?. Interrogeons-nous. Qui sont ses cibles ?. Pourquoi curieusement, il y’a des hommes politiques de qui il ne parle jamais ?. Parce que ce sont eux qui l’ont mis en mission ». Avant de terminer, Charles Blé Goudé a fait la remarque suivante : « Regardez tous les responsables du COJEP. Quelques soient nos petites divergences, jamais un militant du COJEP parce qu’il y’a une difficulté, ne saute dans l’autre camp. Parce qu’ils sont à l’image de leur leader. Chers amis, ce sont des valeurs qui nous lient, ce n’est pas le matériel. Tout le monde n’est pas lié au matériel. Je pense qu’on peut faire la politique autrement. Et il n’est pas honnête parce qu’on a une caméra de toujours jeter le discrédit sur les autres….Vous verrez prochainement qui est derrière ce Chris Yapi ».