• Save

Journaliste émérite, Serge Bilé a présenté le Journal de la Martinique Première de 1994 à 2019. L’Ivoirien qui a fêté ses 60 ans le 26 juin dernier fait partie de ceux qui accueillent mal l’annonce de la candidature d’Alassane Ouattara. Aussi n’a-t-il pas à tarder à exprimer sa colère. “Alassane Ouattara ne mérite pas le respect”, dit-il sans sourciller, et non, sans avoir eu à rappeler des faits : “Un homme qui n’a pas de parole ne mérite pas le respect. Un président qui n’a pas de parole et qui viole la Constitution de son pays mérite encore moins le respect.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Serge Bilé-Le coup de gueule du journaliste face à la triste situation politique du pays : “C’est désespérant…”

J’avais dit il y a 11 ans à l’historienne Henriette Diabaté, qui m’avait convié dans son bureau pour vanter les mérites d’Alassane Ouattara et espérer mon ralliement, que cet homme n’était pas un démocrate. J’avais rapporté ici sur Facebook notre échange. C’était le 23 septembre 2009. Elle m’avait répondu qu’il avait changé et qu’elle était la garantie de ce changement. Pauvres gens qui croient que le pouvoir est éternel alors que tout n’est que chimère et poursuite du vent. Ni Ouattara. Ni Bédié. Ni Gbagbo. Ni Soro. Aléa jacta est”. Une sortie cinglante et sans ambages.