Ce lundi 14 décembre, à la faveur de l’investiture du président Alassane Ouattara, Koné Mamadou, président du conseil constitutionnel s’est illustré. Et ce, de fort belle manière. Dans son exposé liminaire à la suite de l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 qui a vu la victoire du président Alassane Ouattara, il a lâché ces mots, qui ont fait le tour des réseaux sociaux : « Le débat sur les conditions d’élections en Côte d’Ivoire a quitté le domaine du droit pour se retrouver dans le domaine politique avec des spécialistes qui n’ont pour seul diplôme que leur extrait de naissance ». En observateur et acteur de la scène politique Ivoirienne, le maire de Vavoua, Bonaventure Kalou, ancien joueur du Paris Saint Germain, a subtilement tenu à recadrer Koné Mamadou.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Investiture d’Alassane Ouattara-Alpha Blondy parmi les invités-Le message qu’il a voulu faire passer

Koné Mamadou, président du Conseil constitutionnel

Voici sa publication ainsi libellée : « Quand on est diplômé, on a une connaissance, une formation dans un domaine donné. On n’est pas plus sage ou plus intelligent que le commun des mortels. A toutes fins utiles… ». Quand Bonaventure Kalou fait un post de ce genre, 24 heures après la sortie du président du conseil constitutionnel, facile de deviner à qui son message est adressé. La nuance est telle qu’elle nous rappelle cette règle d’or qui consiste à dire à une vilaine personne, qu’elle n’est pas belle. Sacré Bonaventure Kalou. L’on saura apprécier la publication du footballeur dans le landerneau politique.