Yasmina Aka fait sensation. Après diffusion d’une série de vidéos d’elle sur Snapchat, elle braque à nouveau les regards sur elle. Les scandales, cela est désormais certifié et établi, c’est la marque de fabrique de la belle jeune dame qui vit depuis plusieurs années en Suisse. C’est lors de l’élection Miss Côte d’Ivoire 2014 alors que sa fille Esther Hua est candidate que l’on découvre Yasmina Aka avec son fameux coup de gueule à l’endroit de Victor Yapobi où elle disait sans coup frémir : « Il a abusé de moi ». Un an après, c’est Max Alain Gradel qui était sa cible. Après le footballeur de Toulouse FC, elle met le grappin sur Hamza Koné. Les deux amants diffusent leurs ébats qui embrasent la Toile. Depuis, Yasmina Aka s’était calmée. Avant de revenir toute feue, toute flamme en fin d’année avec l’épisode Gervinho Kouassi. L’on la croyait enfin assagie jusqu’à ce qu’elle parle d’une étrange marque de sous vêtements au nom évocateur, « Toto sucré ».

Lire aussi : Justice-Pour non exécution d’une décision-Dj Debordo risque gros-Il est activement recherché par la police !

Yasmina Aka, les raisons de sa vidéo osée…

Les vidéos de Yasmina Aka, il y en a, en plusieurs versions et déclinaisons. On voit ses parties intimes dehors dans un gémissement qui ne dit pas son nom sous le vrombissement d’un vibro masseur. Son visage en pleine lumière. Les raisons de ces vidéos osées sont toutes simples. Braquer les regards sur elle par rapport à sa marque de dessous du nom de « Toto Sucré ». Sur sa page Facebook, l’on voit qu’elle est allée à petite dose avec des vidéos et photos sexy. Jusqu’à ce qu’elle se livre entièrement toute nue sur Snapchat. Le résultat est là. Buzz absolu…