• Save

Avec son remuant Soukouss, Aurlus Mabelé a fait danser toute l’Afrique avec son orchestre, le “loketo” et ses chansons endiablées. Cette guitare électrisante dans le titre “zenab” lors des bals poussière dans les années 80 était un véritable régal. Hélas, ce jeudi 19 mars, Aurlus Mabélé est décédé à Paris à 67 ans avec l’avènement de cette pandémie que rien n’arrête.

Lire aussi : Gabon-La chanteuse Patience Dabany pique une grosse crise de nerfs-La raison

Paris-Décès d’Aurlus Mabelé-Le coronavirus fait une victime de plus

L’information du décès d’Aurlus Mabelé suite au coronavirus a été donnée par le journaliste de RFI, Claudy Siar. L’artiste qui a fait danser toute l’Afrique avec ses chorégraphies enchanteresses vient d’être arraché à l’affection des siens par le coronavirus. Aurlus Mabelé vivait à Paris. Qui ne se souvient pas des notes de guitare de Dali Kimoto. L’orchestre “Loketo” savait allègrement donner de la mélodie à la voix d’Aurlus Mabelé. Au delà du titre, Zenab, Aurlus Mabélé lègue des titres comme Betty, Embargo…qui se déclame avec cette belle réclame : “Avancez, avancez, loketo…”. Ces chansons auront bercé toute une génération. A la suite d’Aurlus Mabélé, on a vu un artiste comme Awilo Longomba s’inscrire dans une telle dynamique musicale. Avec son décès ce jour, l’Afrique perd l’un de ses dignes ambianceurs…”E Mayébo”, ça vous dit ? Tout ça, c’était du Aurlus Mabélé.

One thought on “People-Soukouss-Le chanteur congolais, Aurlus Mabelé est décédé-Ce qui l’a tué”

Comments are closed.