• Save

“Non, non, je vivrai, car mon Dieu est plus fort que vous. Vous, oui, vous, mangeurs et mangeuses d’âmes, pour qui, j’ai eu le malheur de partager le même lien de sang, du côté maternel. Ce décret de mort sur ma tête qui court voilà de nombreuses années depuis votre base de Koumassi terminus 05 à Abidjan, d’où, de loin, je subis vos attaques répétées…”. Ces propos d’une extrême gravité sont de Serges Kassy. Il tient ainsi, en faisant cette publication sur les réseaux sociaux, prendre l’opinion à témoin. Et ce, quant au fait que des sorciers, des mangeurs d’âmes, bien identifiés, venant de sa famille maternelle en veulent fortement à sa vie depuis de longues années.

Lire aussi : People-Vidéo-Cette complicité entre Molaré et Carmen Sama qui va faire jaser !

Excédé par les agissements de ceux qui lui en veulent, Serges Kassy n’a pu se retenir. Il poursuit en disant tout de même : “Grâce à mon bouclier protecteur, que vous ne pourrez jamais vaincre, en la personne du très haut, le Christ Roi, je viens vous dire que je ne serai pas la chair que vous mangez, car mon corps et mon âme appartiennent au Christ”. Pour terminer Serges Kassy justifie sa sortie : “J’ai pris la décision de cette interpellation publique, pour que mes fans, et amis, sachent que si un jour quelque chose m’arrivait de bizarre, voici la réponse à vos questions. Priez pour moi”.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.