En début d’année, Vitale a savamment orchestré un gros buzz. Qui, au delà de ce qui se voyait et se disait était une réelle relation sentimentale. Après bien de ruptures, la chanteuse avait vu en Momo Wang, l’homme idéal, celui avec qui, elle s’est convaincue qu’elle allait enfin vivre une véritable relation sentimentale. Pour donner une once de vérité à sa nouvelle liaison, qui, elle, est vraie, elle décide de prendre pour prétexte une chanson afin de rendre son amour public. La supercherie avait déjà été sue de tous d’autant plus que ce « mariage » qui a été célébré fin janvier 2021, n’a jamais été enregistré dans aucun registre d’état civil d’une quelconque mairie. La mise en scène en elle-même avec les invités n’avait pas vu apparaitre un maire quelconque légalement élu, officiant la cérémonie.

Lire aussi : People-Mariage Vitale-Le rôle joué par l’artiste coupé décale, Abou Nidal de Genève

Vitale a publié en ce jour, le message suivant : « Nous sommes dans un mois sacré où la repentance et le pardon sont fondamentaux. Je profite donc de ce mois pour annoncer officiellement à mes fans d’ici et d’ailleurs que Momo Wang, et Vitale, c’était juste pour le projet « mon bébé ». Je tiens par la suite à m’excuser sincèrement auprès de mes fans et toutes les personnes que cette information pourrait choquer. Cela fait partie de l’industrie musicale qui est le showbiz ». Outre cette publication, ce que Vitale a oublié de dire ou ne veut annoncer publiquement, c’est que sa relation sentimentale au sens propre du terme avec Momo Wang a pris fin. Sinon, pour le « mariage », nul ne s’en doutait que c’était une grossière mise en scène.