A l’observer, on se demanderait que cherche-t-elle ?. Que veut-elle ?. Où va-t-elle ?. Des questions légitimes parce que Flora Zalo, la jeune promotrice de spectacles, qui vit en France, est si intrigante. Sur le plan social, la nature a fait d’elle une privilégiée. Mais ce rang, elle n’a jamais voulu l’accepter. Fille d’une mère diplômée de la Sorbonne, prestigieuse université Française, et d’un père haut cadre de l’administration, elle n’a jamais été attirée par un cursus scolaire pouvant lui garantir une véritable carrière professionnelle. Adolescente, elle abandonne les bancs de l’école pour se retrouver dans les ambiances festives, attirée par la danse. Au point où elle décide de quitter le cocon familial pour chercher à évoluer de ses propres ailes.

Lire aussi : People-Lolo Beauté-Business de transferts d’argent-Vente de voitures-L’immobilier-Ce qu’elle pèse financièrement

A cet âge déjà, elle brise les codes, décide de se frayer une voie, en quête de la réalisation de soi, portée par ses passions à elle. Elle n’est heureuse que dans les métiers qui demandent une certaine exposition médiatique. Voilà ce, dans quoi, Flora se sent à l’aise. C’est d’ailleurs, ce, pour quoi, avec le digital, elle absorbe à elle seule, les réseaux sociaux. Blogueuse, animatrice, promotrice de spectacles, influenceuse, elle s’essaie à tout, pourvu qu’on la voit. C’est en cela qu’elle se sent exister. Sa dernière trouvaille, une marque de vêtements qu’elle vient de créer et qu’elle a baptisé, FZ. En plus de cette marque, Flora Zalo lance un festival de musique censé se tenir au mois d’Avril à Abidjan.