Après trois mois en prison, Sidiki Diabaté a été libéré hier. Tard dans la nuit, des directs sur les réseaux sociaux montraient l’ambiance qui prévalait au domicile de l’artiste malien. Sa maison a été littéralement prise d’assaut. Et par ses fans, et les parents. Selon diverses sources que nous avons recoupées, si Sidiki Diabaté a pu recouvrir la liberté, cela est dû à plusieurs raisons. Pour rappel, c’est au mois de septembre 2020 que Sidiki Diabaté a été placé sous mandat de dépôt à la prison centrale de Bamako. Et ce, suite à la plainte de Mamacita, son ex compagne, qui l’accusait de violences conjugales et séquestration.

Lire aussi : Coupé décalé-Safarel Obiang-C’est quoi le but de ses incessantes attaques contre Ariel Sheney ?

Trois mois donc après sa détention préventive, la libération de Sidiki Diabaté serait intervenue suite au retrait de la plainte de Mamacita. L’on avance entre autres que Sidiki Diabaté aurait été libéré après avoir payé une caution de 15 millions de Fcfa. In fine, Sidiki Diabaté bénéficie le cas échéant, d’une liberté provisoire, d’autant plus qu’il peut être convoqué à tout moment pour être jugé. Avec de nombreux soutiens dont il aura bénéficié de par le monde, surtout en Côte d’Ivoire, où des concerts ont été organisés pour demander sa libération, la mise en liberté de Sidiki Diabaté a été saluée par de nombreux artistes et people Ivoiriens. D’ordinaire prolixes, les community managers de Sidiki Diabaté n’ont pas donné l’information de sa libération sur sa page Facebook, mais ils ont relayé le direct d’un media qui diffusait la libération de Sidiki Diabaté depuis la maison centrale d’arrêt de Bamako.