• Save

Même si les leaders politiques Ivoiriens de premier rang à l’instar de Guillaume Soro, Mamadou Koulibaly, des candidats déclarés à l’élection présidentielle d’octobre 2020, et bien d’opposants; n’ont pas réagi à l’attaque terroriste qui a eu lieu hier au Nord-Est de la Côte d’Ivoire, cette bavure qui aura causé la mort de plusieurs militaires n’a pas échappé à des observateurs avertis. Ainsi, avons-nous noté des messages de compassion de Didier Drogba, Asalfo, Soum Bill, Ariel Sheney aux soldats tombés sur le front. Pour la dizaine de militaires et gendarmes qui ont péri dans l’attaque de Kafolo, Didier Drogba, le capitaine emblématique des Éléphants de Côte d’Ivoire a écrit : “En mémoire de nos vaillants soldats tombés en défendant la nation. Mes condoléances à toutes nos familles touchées de près ou de loin par ce drame. Que Dieu protège notre pays”.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Kafolo-Attaque terroriste au Nord-Est selon le ministre de la défense-Un curieux attentat djihadiste non revendiqué par une organisation terroriste-Faut-il craindre dans les jours à venir ?

Avant lui, quelques heures après l’officialisation de la triste nouvelle, Asalfo, lead vocal du groupe Magic System s’est fendu de ce message : “Mes hommages aux soldats tombés sur le front suite à l’attaque terroriste de Kafolo. Prompt rétablissement à tous les blessés. Que Dieu bénisse et protège la Côte d’Ivoire”. Dans la même dynamique, très tôt ce matin, Soum Bill s’est réveillé avec une pensée émue pour les soldats qui ont perdu la vie sur le théâtre des opérations au Nord-Est de la Côte d’Ivoire : “A la mémoire de tous ceux qui sont tombés hier et encore aujourd’hui. L’avenir de cette nation est entre nos mains”. Dans le message de l’artiste zouglou, auteur de plusieurs satires sociales, l’on note une certaine inquiétude. Chose normale d’autant plus qu’après Kafolo dans la matinée, dans la soirée d’hier, des attaques ont été signalées à Gbeya dans la région d’Odienné. Ariel Sheney, artiste coupé décalé, n’est pas non plus, lui aussi resté en marge de cet élan de solidarité. Voici ainsi libellé son message de soutien : “Lorsque notre nation est attaquée, c’est l’ensemble des Ivoiriens qui est attaqué. Lorsque de braves citoyens qui dédient leur vie à la sécurité nationale sont lâchement abattus, c’est notre cœur qui est meurtri. C’est pour la nation qu’ils œuvrent. C’est pour nous qu’ils ont perdu la vie. Que Dieu protège la Côte d’Ivoire”.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.