• Save

Nst Cophies et Berthille, une belle histoire d’amour, une amitié, une complicité. Alors que l’on annonce le décès de l’artiste ivoirien ce dimanche 8 mars aux Etats-Unis, l’on a en mémoire le couple que formait ces deux tourtereaux. Pendant deux jours, soit les 23 et 24 août 2014, Nst Cophies et Berthille célébraient leur mariage devant parents et amis dans la ville de Dimbokro. Une célébration colorée des grands jours. Vivant auparavant en France, ces dernières années, Nst Cophies était plus entre les Etats-Unis et la Côte d’Ivoire avec son épouse Berthille.

Lire aussi : Coupé décalé-Exclusif-Argent-M Group-Molaré-Voici le footballeur ivoirien grâce à qui il est devenu riche

Décès-Nst Cophies-Un grand artiste s’en est allé

  • Save
Nst Cophies et Lougah François

Nst Cophies n’avait pas fait que chanter « Zôgôda nzué », « Zopio Dance » et autres, c’était un artiste au sens large du terme. C’était un grand intellectuel surtout. Une personne instruite, qui, lorsqu’elle avait prise de parole sur un sujet édifiait plus d’un. Épicurien à souhait, toujours gai et souriant, Nst Cophies était aussi un militant engagé. La dernière publication de son épouse sur les réseaux sociaux le concernant date du 7 novembre 2019, jour qui marquait son anniversaire. Décédé ce dimanche, Nst Cophies fait partie de cette belle génération d’artistes des années 70 en compagnie des Lougah François et bien d’autres qui avaient écrit les lettres d’or de la musique ivoirienne. Adieu Nst Cophies, adieu le king de Koffikro.

  • Save
Nst Cophies et son fils
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.