• Save

Carmen Sama cristallise l’actualité people de fort belle manière. Les révélations fusent de partout. Chaque jour apporte son lot d’informations dans ce mélodrame à l’ivoirienne, comme on l’aime. Après les sorties d’Olokpatcha et Ali le code, deux amis de Dj Arafat, l’un des danseurs de l’artiste coupé décalé est allé lui aussi, de bien de jérémiades mettant en cause Sidiki Diakité, tout en évoquant une histoire de micro empoisonné à Bamako. Le vraisemblable se mêle désormais à l’invraisemblable. Dans cette ambiance délétère avec pour épicentre, Carmen Sama, une révélation des plus surréalistes de Marc Zoppo, l’oncle maternel de Dj Arafat en ce jour. Carmen Sama est dépeinte dans les propos de ce dernier comme une petite parvenue, qui, arrivée au sommet a coupé les liens avec ceux qui lui ont permis d’arriver là où elle est aujourd’hui. Il a révélé ceci : “Elle a bloqué la grand mère de Dj Arafat, mme Dandi Lou, celle qui lui a permis de rester aux côtés de Dj Arafat jusqu’à son accident fatidique. Lorsque Dj Arafat a mis les bagages de Carmen dehors, c’est ma grande sœur, Hélène Dandi Lou qui a fait injonction à son petit fils afin qu’il la garde…”. Face à tout ce remue ménage autour d’elle, Carmen Sama, d’ordinaire prolixe sur sa page Instagram, a cette fois-ci changé de cadre de prise de parole, en publiant le message suivant via snapchat comme résolutions : “Je ne suis pas née pour plaire, mais je suis née pour vivre”. Un tel message de la part d’une jeune fille de 23 ans, l’on déduirait qu’elle a du cran. Mais bien plus, les propos de Carmen Sama sont le reflet de gros soutiens dont elle bénéficie, et qui, jusque-là lui ont conseillé de rester sur place à Abidjan.

Lire aussi : People-Après ses soirées avec Emma Lohoues-La vie de Carmen Sama serait-elle en danger ?

Carmen Sama-Elle a eu des garanties pour rester à Abidjan

Pour beaucoup de personnes qui se demandent, pourquoi Carmen Sama, même dans la tourmente, s’obstine-t-elle à rester à Abidjan…Voici une révélation qui devrait expliquer le pourquoi du comment. Selon des sources concordantes, après le décès de Dj Arafat, Carmen Sama a reçu l’assurance ferme des autorités étatiques de rester sur place à Abidjan. Auquel cas, elle bénéficierait de bien de commodités pour son épanouissement. Un cadre de vie, une maison lui a déjà été offerte, une voiture flambant neuve, une boutique et bientôt un emploi stable. Avec la caution et le soutien des autorités, Carmen Sama est donc sereine et ne se doute de rien, malgré toute la fronde à laquelle elle fait face. La résolution de la jeune dame est prise, “vivre, et non chercher à plaire”, surtout qu’elle peut compter sur de gros soutiens autres que la famille et les amis de Dj Arafat qui ont été à ses côtés et lui ont permis d’être à l’échelle sociale qu’elle a gravi en si peu de temps.

Publicités