Depuis le début de la crise sanitaire en Côte d’Ivoire, s’il y’a bien une polémique qui ne cesse d’enfler, c’est bien celle qui met à l’index, le lead vocal du groupe Magic System, Asalfo. Sa famille en provenance de France n’avait pas été admise à l’Injs à Abidjan-Marcory à l’instar des autres voyageurs. Début de la polémique. En toute humilité, il s’est promptement excusé, mettant par la suite sa famille en quarantaine. Vu qu’il a toujours été engagé sur le front social, il a aussitôt repris son bâton de pèlerin. Avec l’appui de l’union européenne, Didier Drogba, la fondation Magic System a fait le tour des dix communes d’Abidjan, assistant les familles les plus vulnérables en ces périodes difficiles.

Lire aussi : People-Coronavirus-Mise en quarantaine à l’Injs Marcory-Quand Ariel Sheney tacle Asalfo

Hier, à l’invitation certainement du maire de Marcory, Aby Raoul, Asalfo s’est joint à une délégation d’autorités telles que le préfet de la ville d’Abidjan, et bien d’autres pour sensibiliser les populations d’Anoumabo. L’élément diffusé sur la télévision nationale. Et vlan, les moralisateurs et censeurs des réseaux sociaux ont à nouveau, embouché leurs trompettes. Pas besoin, à travers cet article de rappeler les faits d’armes d’Asalfo en Côte d’Ivoire. Avec la fondation Magic System, ce sont des écoles primaires construites à Anoumabo, à Séguéla, Odienné, Gagnoa,Korhogo…des pouponnières et centres de santé réhabilités. Il n’y a pas un artiste qui a fait mieux que lui. L’adversité, la calomnie, Asalfo y a toujours fait face. A ce sujet, le message est clair : “L’adversité, il la connait. Celle-ci le motive. Elle lui donne de la force et lui permet d’aller de l’avant. Malgré l’adversité depuis le début de sa carrière, il n’a pas lâché. Ce n’est pas maintenant qu’il va s’arrêter. Les gens peuvent donc continuer à dire ce qu’ils veulent. Mais demain, il sera à nouveau sur le front social, et sous les projecteurs…”.