• Save

Les choses vont très vite dans l’affaire de séquestration dont s’est rendu coupable, Ariel Sheney. Après être monté sur ses grands chevaux, les premiers jours après avoir diffusé la vidéo de sa bêtise, l’artiste coupé décalé se dégonfle peu à peu. La peur a changé de camp. Hier, lorsque Actupeople a échangé avec Cheick, le jeune photographe, on le sentait anxieux et très apeuré. Il a préféré observer le silence à son corps défendant. Et s’est contenté de nous envoyer des captures d’écran dans lesquelles il y avait des messages de menaces d’un proche d’Ariel Sheney.

Lire aussi : Coupé décalé-Séquestration du photographe de Dj Arafat-Ariel Sheney se rend enfin compte de sa bêtise-Il veut demander pardon

Aujourd’hui, Cheick est apparu beaucoup plus libéré, zen avec une voix enjouée. Il nous alors confié ceci : “J’ai l’esprit beaucoup plus tranquille maintenant. J’avais très peur pour ma vie, vu les différentes menaces que je recevais de toutes parts. Mais les relais de vos articles m’ont rassuré. Surtout que Ariel Sheney avait cherché à corrompre des médias afin de tourner cette affaire en sa faveur. Il voulait même aller porter plainte contre moi. Mais il se rend compte qu’il est en faute. Du coup, il veut rencontrer mes parents pour demander pardon. Mais ceux-ci ne veulent pas le recevoir. Et projettent de porter plainte contre lui…”.

Quand le manager d’Ariel Sheney fait diversion

Au moment où son artiste revient à la raison, le manager d’Ariel Sheney s’est répandu dans un média, faisant diversion, et surtout preuve de mauvaise foi. Il veut faire croire que ce n’est pas Ariel Sheney qui a séquestré Cheick, le jeune photographe. Et bien plus, la vidéo qui s’est retrouvée sur les réseaux sociaux avec la voix audible d’Ariel Sheney est faite pour nuire à son artiste. C’est à en rire. Un coach artistique censé être le garant moral de son artiste qui se comporte de la sorte, voilà qui explique les agissements d’Ariel Sheney…hélas.