Il a réussi à se hisser parmi les meilleurs blogueurs et influenceurs sur Internet. Et pourtant, en quittant sa Côte d’Ivoire natale pour la France il y a trois ans, Apoutchou National (De son vrai nom Stéphane Agbré) était loin de s’imaginer avoir une telle notoriété quelques années plus tard. Mais l’homme propose et Dieu dispose comme le dit ce célèbre dicton. En effet, les choses sont allées très vite pour ce jeune homme de bientôt 31 ans. Avec seulement un an de présence sur Facebook en tant que blogueur, Apoutchou a gravi les échelons avec près d’un million d’abonnés sur sa page officielle, en plus d’une notoriété indéniable. Le blogueur va même aller plus loin, en organisant une cérémonie de distinction pour honorer les influenceurs Africains (le 10 Septembre dernier) sur les Champs Elysées à Paris. Malgré ce palmarès remarquable, le fils de l’actrice ivoirienne Bleu Brigitte veut tout de même garder la tête sur les épaules. « La notoriété que j’ai actuellement ne me fait pas perdre la tête parce que je sais d’où je viens et je sais où je vais.

Lire aussi : Société-Toute la vérité sur le drame d’Assinie qui a fait trois morts-Le récit de ceux qui y étaient !

Que j’ai 20 ou 30 millions d’abonnés, cela ne pourra pas enlever ma véritable personne. Je suis naturel et authentique dans tout ce que je fais », soutient Apoutchou National. Son authenticité, sa persévérance et surtout sa détermination dans le travail ont fini par payer. Pour Apoutchou, il ne devrait pas avoir de limites pour atteindre ses objectifs. En dépit des difficultés qui pourraient se présenter sur son chemin, Apoutchou National fonce, va de l’avant et se bat toujours pour réussir. « Lorsqu’on me dit que tu ne peux pas le faire, moi je dis que je peux le faire… Il n’y a pas d’obstacles devant moi… Seul le travail et la détermination doivent primer. Je continue de me battre pour avancer… », explique-t-il. Mais le succès, la réussite, la célébrité ou encore les prises de position du jeune blogueur ne font pas toujours l’unanimité sur la toile. L’image d’Apoutchou, en effet, est parfois associée à des clashs, des « bads buzz » et même des querelles avec certains de ses confrères. En revanche pour sa défense, l’influenceur soutient qu’il est beaucoup jalousé par ses collègues, du fait de son ascension fulgurante en si peu de temps. Pour lui, la décision est claire et sans ambages : pas question d’être dans l’ombre de quelqu’un. « Quand j’ai commencé à faire des vidéos, je me suis dit que j’en ferai un métier plus tard… En Afrique, les devanciers veulent toujours que ceux qui sont arrivés après restent derrière alors qu’ils sont sensés nous pousser pour qu’on se réalise… », défend-t-il. Et d’ajouter : « J’étais entrain de cogiter un jour chez moi et je me suis dit qu’il y’a des Oscars pour les comédiens, les artistes… mais pas pour les blogueurs et influenceurs… Dieu m’a donné les moyens, j’ai donné tout ce que je pouvais pour réussir cette première édition malgré tout ce qui a été dit autour… », souligne Apoutchou. Effectivement, la cérémonie des Oscars des blogueurs et influenceurs Africains organisée par Apoutchou National le 10 Septembre dernier à Paris a fait couler beaucoup d’encre.

Lire aussi : People-Serge Beynaud franchit la barre du million d’abonnés sur YouTube

Sur les Réseaux sociaux, l’on pouvait lire des critiques acerbes à l’endroit des organisateurs : manque de professionnalisme, mauvaise organisation ou encore une salle bondée de monde pour un événement de cette trempe…Les internautes se rappellent encore qu’à quelques semaines de cette cérémonie prestigieuse, Apoutchou était rentré en clash avec son mentor, le général Camille Makosso. « Sincèrement, je n’ai pas de problème avec quelqu’un… Comme je le dis souvent, les gens seront mes ennemis mais moi je n’ai pas d’ennemis. Aujourd’hui, l’Africain se dit, comme je suis le plus âgé, je dois marcher sur ceux qui sont en bas, je dis non. Je fais mon boulot comme j’ai envie de le faire… Je parle des faits de société et j’avance… », lance-il. Parlant de travail, Apoutchou National a ajouté une autre corde à son arc : celle d’artiste-chanteur. Son premier single « La vie », dont le clip a été posté le 08 Octobre 2021 sur YouTube, a obtenu le million de vues en seulement trois semaines de diffusion. Dans cette belle vidéo réalisée par Alain Negbele, l’on note la présence remarquable d’Emma Lohoues, l’actrice et femme d’affaires ivoirienne. La sortie de son deuxième single est prévue pour le 30 Novembre 2021 avec en featuring l’artiste Angelo Busta. En attendant, le blogueur-chanteur peut compter sur les conseils très précieux de ses mentors tels que H-Magnum, Maître Gims, Fally Ipupa, Linda de Lindsay ou encore la coach caviar, Hamond Chic.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.