Dans son cœur, Alpha Blondy a une énorme place pour sa grand mère. 39 ans après sa mort, il continue de la pleurer et de lui rendre des hommages appuyés. Chaque fois qu’il en a l’occasion, Alpha Blondy ne manque pas de rappeler à l’humanité ce que sa grand mère aura été pour lui. Sa mère, il en parle rarement, voire jamais. Pour la nouvelle année, la star du reggae s’est retirée dans la ville qui l’a vu naitre, Dimbokro. Jagger y a passé les fêtes de fin d’année. Et en a profité pour se recueillir sur la tombe de sa grand-mère.

Lire aussi : People-Quand Alpha Blondy décide d’afficher son fils, Abraham

Après son acte, il a tenu à partager ce témoignage émouvant : “Avec Aelyssa ( son épouse), nous avons célébré la nouvelle année 2021 auprès de Nangnélé, ma chérie, ma grand-mère à Dimbokro. J’ai toujours été collé à ma grand mère comme on suit l’éléphant dans la brousse pour ne pas être mouillé par la rosée… Elle m’a toujours protégé. Elle était tout pour moi. Elle m’a aimé d’un amour pur et sans limite avec de fortes valeurs. Elle sentait bon comme un arc-en-ciel après la pluie….Ayant grandi sous cette bonne étoile, elle m’a façonné des ailes pour m’élever vers la lumière…Merci au baobab de ma vie…. Un Ange a soufflé sur son cœur centenaire un jour de 1982 en laissant mon âme si triste… Le premier chagrin que j’ai pleuré sans elle, pour elle…C’était comme un silence qui hurle mais qui, avec le temps, m’aide à entendre la fragile mélodie de la vie en ayant toujours un morceau de ciel au-dessus de ma destinée. Parfois, je vois des soleils qui ont le reflet de son sourire”.