• Save

Sur les réseaux sociaux et les sites d’informations dédiés aux people, c’est l’information qui tourne en boucle. L’actrice ivoirienne, Emma Lohoues qui a organisé la fête anniversaire de ses 34 ans aura enfreint l’arrêté du gouvernement ivoirien, faisant état de l’interdiction de regroupement de plus de 50 personnes dans un espace fermé. Et ce, du fait de la crise sanitaire à coronavirus. Interpellée, dit-on, l’actrice qui cumule jusqu’à 1 million 900 mille abonnés sur Instagram aurait été condamnée à six mois de prison avec sursis assortis d’une amende de deux millions de Fcfa. Si lors de sa fête anniversaire, il y avait plusieurs people, l’un des plus en vue était Molaré, l’artiste coupé décalé dont on sait très proche d’Emma Lohoues. Mais pour l’anniversaire du samedi dernier, il y avait plutôt un air de retrouvailles entre les deux people, d’autant plus qu’il y avait problème.

Lire aussi : People-Emma Lohoues présente son empire-Fondation, spa, produits cosmétiques…Une gigantesque villa pour ses business

Emma Lohoues et Molaré ne se parlaient pas

L’amitié entre Emma Lohoues et Molaré a pris du plomb dans l’aile. D’ordinaire très complices, ils ne manquaient de s’afficher publiquement. Cela n’a pas été le cas ces dernières semaines. L’absence de Molaré avait été très remarquée lors de l’inauguration de la boutique “Empire” d’Emma Lohoues fin février. Du fait d’amitiés contrariées ( Molaré aurait divulgué des informations à une artiste à qui Emma Lohoues n’adresse plus la parole). Cet état de fait a donc crée un froid entre les deux amis. L’anniversaire d’Emma Lohoues auquel Molaré aura donc pris part le samedi dernier dans une villa à Bietry, à la surprise générale, aura été l’occasion pour les deux amis d’allumer le calumet de la paix. Avec les conséquences qui découlent de cette fête, Molaré sera-t-il entendu et subira-t-il aussi la rigueur de la loi ?.