• Save

Gilbert Collard, député français au parlement européen écrit ceci : « Nous avons tous vu la horde criminelle empêchant nos pompiers d’intervenir…La France brûle », ou encore « Alors qu’un incendie ravage la gare de Lyon à Paris, des délinquants essaient de repousser les pompiers. Il y’a une volonté claire de laisser le feu détruire les infrastructures et une mise en danger des personnes. Leur place est en prison… ». Ces messages sont l’illustration du choc qui s’est emparé de la classe politique française. Et ce, suite à de graves violences perpétrées par des manifestants à la faveur du concert de Fally Ipupa qui s’est tenu ce vendredi 28 février à l’Accor Hôtels Arena Bercy. L’image qui aura choqué plus d’un est celle où on voit ces manifestants, barricades et projectiles en mains, repousser les pompiers qui allaient à l’assaut des incendies déclenchés au niveau de la gare de Lyon. La séquence filmée qui dure près de 30 secondes est diffusée à profusion sur les réseaux sociaux. L’onde de choc est atteint. Une chose est certes de manifester, brûler, mais empêcher que l’on éteigne le feu occasionné, c’est le comble du cynisme.

Lire aussi : Paris-Avec des rumeurs d’annulation et des scènes de guerre-Le concert de Fally Ipupa aura-t-il lieu ?-L’artiste rassure

Concert Fally-Images de violences-71 personnes interpellées, 4 policiers blessés

  • Save
  • Save
Scènes de violences -Voici l’image qui a choqué la classe politique française

Même si Fally Ipupa a triomphé hier à l’Accor Hôtels Arena Bercy, en marge de son concert, il y’a eu d’énormes violences. Avec des images de guerre, la capitale française a assisté à des scènes de barbarie, d’incendies. Au final, plusieurs manifestants ont été arrêtés. La préfecture de police de Paris communique avoir interpellé 71 personnes et informe également que 4 policiers ont été blessés.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.