• Save

Il est clair que bien de choses ne tournent pas rond quant à la gestion de l’état de santé et de la convalescence annoncée du premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly. Évacué de toute urgence le samedi 2 mai d’Abidjan pour arriver au petit matin le dimanche 3 mai à Paris, Amadou Gon Coulibaly est au centre de toutes les attentions. Les folles rumeurs courent, et chacun interprète à sa guise. Pour circonscrire les bonnes et fausses nouvelles au sujet de son état de santé, le président ivoirien, Alassane Ouattara a rendu public un échange vidéo qu’il a eu avec le candidat déclaré du RHDP à l’élection présidentielle d’octobre 2020. C’était ce mardi 12 mai.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Amadou Gon Coulibaly-Malade-Le film de son évacuation en France-Il y’a 7 ans, il subissait une transplantation

Avant cette visioconférence, Amadou Gon Coulibaly donnait de ses nouvelles via sa page Facebook le mardi 5 mai 2020 : “Je suis à Paris depuis le dimanche 3 mai 2020, dans le cadre de mon contrôle médical périodique à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière. Hier, lundi 4 mai 2020, j’ai effectué un examen de coronarographie. A l’issue de cet examen, mon médecin traitant m’a prescrit un suivi médical et une période de repos. Je poursuivrai donc mon séjour en France pour quelques semaines avant de regagner la Côte d’Ivoire. Je remercie toutes les personnes qui m’ont adressé des messages en provenance de la Côte d’Ivoire et du monde entier”. A cette date donc, l’on pouvait avancer sans coup frémir qu’Amadou Gon Coulibaly serait donc en convalescence. Mais avec la diffusion de la vidéo d’un cyberactiviste proche de Guillaume Soro en cette soirée du mercredi 13 mai, les dates ne concordent pas. Au vu de bien d’informations, l’on est à même de se demander si le premier ministre Amadou Gon Coulibaly serait vraiment en convalescence dans son appartement à Paris comme cela avait été annoncé par la Présidence de la République.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Malade-Après le Maroc-Le premier ministre Amadou Gon Coulibaly évacué d’urgence en France-Le communiqué de la présidence

Amadou Gon Coulibaly serait sorti de la Pitié Salpêtrière le 07 Mai et serait en réadaptation à la clinique Bizet à Paris dans le 16ème arrondissement

Alors que ce mardi 12 mai, avec une bonne mine, l’on apercevait le premier ministre Amadou Gon Coulibaly, un appel téléphonique d’un cyberactiviste à la clinique Bizet où il serait en réadaptation en ce moment, laisse perplexe. En effet dans l’échange, l’on entend clairement que le premier ministre ivoirien a été transféré dans cette clinique du 16ème arrondissement à Paris depuis le 07 mai. Et pourtant cinq jours après, il apparaissait tout radieux. Bien plus, Amadou Gon Coulibaly qui publiait le 5 mai avoir “effectué un examen de coronarographie”, et “qu’il serait en période de repos”, devait normalement être à la date du 05 mai à la Pitié Salpêtrière si l’on s’en tient au fait qu’il y ait été libéré que le 07 mai. Bien de zones d’ombres subsistent. Après le poker menteur des différents communicants sur l’état de santé d’Amadou Gon Coulibaly, les appels passés par la cyberactiviste amènent à se poser plusieurs questions auxquelles le gouvernement ivoirien devrait pouvoir apporter des réponses.