• Save

Depuis le 13 Juin, à l’instar des populations en Côte d’Ivoire, et des Ivoiriens résidant un peu partout dans le monde, ceux de Nantes procèdent à leur enrôlement. Et ce, afin de pouvoir participer à l’élection présidentielle d’octobre 2020. Ce jeudi 18 Juin, nous nous sommes rendus au centre d’enrôlement prévu pour l’occasion. Sis au 1 Boulevard des Martyrs 44200, le centre d’enrôlement des Ivoiriens de Nantes et des villes comme Angers, le Mans, Saint Nazaire…est logé au sein de l’hôtel Novotel à l’arrêt de Tram Vincent Gâche. Ce jeudi, à notre arrivée, nous avons pu constater la présence de quelques étudiants qui font partie de l’Association des Etudiants de Nantes avec à leur tête, leur président Jean Michel Kaffé. Une dizaine environ, la plupart sont à leur première inscription sur une liste électorale. Émotion des grands jours, une étudiante de 21 ans, heureuse de pouvoir participer à la destinée de sa patrie fond en larmes alors qu’elle pose pour la séance photo. Outre cet instant émotionnel, les Ivoiriens de Nantes qui sont plus de de 3000 s’assignent l’objectif d’atteindre 1000 personnes enrôlées. Ce qui permettrait l’ouverture d’une représentation consulaire à Nantes.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Des révélations sur le couple présidentiel font grand bruit sur la Toile

Enrôlement à Nantes-10 personnes en 1heure

Heureux de pouvoir s’inscrire sur la liste électorale de leur pays, les Etudiants trouvés sur place s’offrent des séances photos dans une ambiance bon enfant. Pour l’opération en elle-même, il faut compter au moins 5 minutes par personne. Et ce, entre la vérification de l’identité, celle des parents, l’adresse, le numéro de téléphone, la prise des photos et empreintes. Pour monsieur Kébé Sadou, l’un des doyens de la communauté Ivoirienne à Nantes, il n’y a pas encore une grande affluence même si l’on peut avoisiner en cinq jours depuis le début de l’opération près de 400 personnes inscrites. Les Ivoiriens de Nantes ont jusqu’au 24 juin afin de pouvoir s’inscrire sur la liste électorale, munis soit d’un passeport, d’une carte consulaire ou de la carte nationale d’Identité. A noter que le consul général de Côte d’Ivoire à Paris, monsieur Lanta, responsable de la commission électorale du centre de l’Ouest de la France est attendu à Nantes ce lundi 22 juin.

  • Save
  • Save
Publicités