• Save

Dans sa stratégie de développement sur le continent Africains, des majors comme Universal et Sony ont des succursales en Afrique. Dj Arafat menait le bal comme tête de proue de Universal au niveau de la Côte d’Ivoire. Avec son décès, un artiste de cran vient de rejoindre ce label qui veut maintenir son hégémonie sur son concurrent direct en Afrique qu’est Sony. La signature de Yemi Alade chez Universal a donné lieu à un communiqué diffusé par la maison de disques.

Lire aussi : Scoop-Cissé Sékou-l’ex attaquant des Éléphants de Côte d’Ivoire a divorcé : les raisons

Yemi Alade : “C’est l’une des rares artistes de la pop africaine…”

“Yemi Alade, l’une des artistes africaines les plus talentueuses et créatives, rejoint la grande famille Universal Music ! L’interprète de « Johnny » vient de sortir son album « Woman of steel », et d’être couronnée première artiste féminine africaine à atteindre le million d’abonnés sur YouTube. Yemi Alade a choisi de faire confiance à la major africaine et au groupe Universal Music pour l’aider à passer un nouveau palier dans sa carrière déjà dense et prolifique. Lors de la signature, Moussa Soumbounou, directeur général d’Universal Music Africa, a déclaré : « Yemi Alade est l’une des rares artistes de l’histoire de la pop Africaine à atteindre un tel niveau de notoriété. Chez Universal Music Africa, nous sommes tous fans de sa musique et malgré tout ce qu’elle a déjà accompli avec Effyzzie, sa marge de progression reste importante. Nous sommes heureux et fiers de l’accompagner dans ce nouveau challenge et de l’aider à atteindre un nouveau palier international dans sa carrière. ».