« Je vais dans un night club parisien, l’Atlantis en l’occurrence où avaient lieu des soirées Ivoiriennes. Et il y’a un son qui passe, c’est 200 % zoblazo de Meiway. Je suis interpellé par la guitare basse jouée dans la chanson. Cela fait un effet en moi. Automatiquement, je sors de la boite de nuit, je fonce chez moi et je joue la ligne mélodique de la guitare sur mon ordinateur que je sauvegarde… ». Ces propos sont de Kaysha. Ils résument l’histoire de son tube « On dit quoi ? » sorti il y’a 15 ans. Avec sa mélodie entrainante et la voix chaloupée de Teeyah en guise de refrain, cette composition fait partie des hits africains des années 2000. Quatre minutes de pur bonheur. La basse dont Kaysha parle ici sous tend son titre « on dit quoi ? » de bout en bout. Un sample, des animations et vous avez une musique qui traverse des générations. Les paroles sont tirées de l’argot Ivoirien. La sémantique Ivoirienne y est très représentée.

Lire aussi : People-Love-Eunice Zunon et Tenor-Ils vivent leur idylle au grand jour-Cette vidéo qui dit tout !

Avec « On dit quoi ? », Kaysha a connu un succès fou en Côte d’Ivoire. Teeyah a également été révélée grâce à cette lucarne musicale avant le titre « Coupé décalé » qu’elle sortira dans la foulée. Aux arrangements, un faiseur de tubes, Patrice Anoh qui excelle toujours aussi bien dans l’industrie de la musique, de la production que de la vidéo. Que ce soit avec « On dit quoi ? » de Kaysha ou « Coupé décalé » de Teeyah, la recette était connue. Les animations de Ano Fella, quelques phrasiers avec l’argot Ivoirien, une rythmique dansante et mélodieuse. Succès garanti. Emu par le témoignage de Kaysha, Meiway a laissé le message suivant : « Voici l’histoire de la naissance du tube « Kaysha on dit quoi…on va gâter le coin… » Merci Kaysha…venant d’un expert, ce témoignage me touche sincèrement ».