Impossible de lire la biographie de Raphaëala Cupidin sans tomber en admiration. La belle jeune dame d’une trentaine d’années née d’un père Ivoirien ou d’une mère Guadeloupéenne se sera aiguillée aux arcanes du métier dans les écoles réputées de musique. Fait majeur dans son parcours artistique, Raphaëla Cupidin a fait les chœurs d’artistes comme MHD, Jean-Michel Rotin… avant de se lancer dans le grand bain avec son premier single intitulé « Regarde moi ». Un beau medley qui rappelle les classiques de l’afro pop. Synthétisé, voici ce que donne son parcours : « Dès l’âge de 6 ans, Raphaëla s’initie à la danse classique, enseignée par Floriane Blitz au conservatoire de musique et de danse d’Asnières-sur-Seine. En parallèle, elle y joue du hautbois. Passionnée par le Hip Hop, elle intègre la troupe Kooly Dance Crew et participe à 12 ans à un concours de chant organisé par la radio Espace FM, qu’elle remporte ex-aequo avec une autre candidate.

Lire aussi : Musique-Soum Bill-Featuring Didi B-Mokobé-Serge Beynaud-Zouglou-Reggae-Coupé décalé-Rap-Le parcours inspirant d’un artiste qui se réinvente constamment !

Plus tard, elle découvre la danse jazz, les techniques Horton, Graham et Dunham en héritant d’une éducation pluridisciplinaire, au centre de formation Deshauteurs en Guadeloupe. En effectuant le stage Summer Intensive à l’école Alvin Ailey, à New York, elle obtient le DEPAS (Diplôme d’Études Préparatoires aux métiers des Arts vivants du Spectacle) avec la mention spéciale du jury. Incluse dans la compagnie « Papillon », Raphaëla se développe à travers les chorégraphies d’Eddie Stockton, Hope Boykin et Jean-Marc Ferdinand. De retour en France, elle peine à trouver du travail en tant que danseuse et s’oriente malgré elle, vers l’hôtessariat pendant 5 ans. Puis, elle s’associe au groupe Funkable comme chanteuse. En décembre 2013, elle forme un duo Electro R&B nommé Soulyem avec le bassiste et beatmaker Adeyemi qui deviendra son compagnon.

Lire aussi : Interview Exclusive-vidéo-Elisabeth Gogoué-Compagne d’Erickson Le Zulu pendant sept ans-Qui est-elle ?-Un an après le décès de l’homme dont elle a partagé la vie-Elle sort de son silence et dit sa part de vérité

Raphaëla Cupidin-Regarde moi

Trois ans après, leur album « Futuristic Symbiosis » sort. Raphaëla devient choriste pour la chorale Sankofa Unit. Elle développe davantage ses capacités vocales et sa musicalité qui lui permettront d’accompagner en parallèle sur scène ou en studio plusieurs artistes notamment KUNGS, MHD, Bonnie Tyler, Imany, Ibeyi, Jean-Michel Rotin, Shaka Ponk, Synapson, Jacob Banks, Radio Elvis et plus récemment Tayc. Au printemps 2017, elle collabore avec le groupe de jazz The Volunteered Slaves sur l’album « Ripcord ». À l’automne de la même année, Soulyem revient avec la chanson « Shake Your Hair », un hymne qui célèbre les cheveux naturels ». A travers un tel cursus, absolument rien à dire. Raphaëla Cupidin est un artiste qui promet. Elle prépare activement son premier EP dont la sortie est prévue pour la fin de l’année 2021.