“Entre Dj Arafat et moi, c’était des rapports de petit frère à grand frère”. Ces confidences sont de Didi B. Membre du groupe de rap Ivoirien, Kiff No Beat, le jeune homme est très inspiré. Illustration à travers ses différentes sorties musicales, toutes auréolées de succès. “Ya pas l’argent dedans” et le dernier single, un hommage à Douk Saga en feat avec Inga Paula et Supherman. Douk Saga, c’est le créateur du coupé décalé, celui qui aura inspiré toute une génération. Dj Arafat, l’un de ses disciples, aura perpétué le mouvement à sa façon jusqu’à sa mort le 12 août 2019. Outre le manteau artistique, Dj Arafat était un gamin dans l’âme. Décédé à 33 ans, il avait des reflexes d’enfant.

Lire aussi : Musique-Kiff No Beat-Didi B-Ya pas l’argent dedans-Il amène le rap ivoire dans une autre dimension

Très attachant, il avait des rapports profonds avec ceux qu’il aimait. Et c’est justement, ce trait de caractère existentiel qu’avait Dj Arafat que révèle Didi B tout en mentionnant l’affection qu’il lui portait : “Dj Arafat et moi, c’était comme un grand frère et son petit frère. Il m’a même offert des baffles. Qu’il lui est arrivé de vouloir reprendre lorsque de petites frictions survenaient dans nos rapports. Je vois plein de personnes qui parlent. Je laisse l’orage passer. Forcement, je vais lui rendre un hommage, mais je n’ai pas besoin de proclamer que je suis un fan de Dj Arafat”. Avec un tel témoignage, Didi B met au grand jour les rapports privilégiés qu’il avait avec le roi du coupé décalé, qui aura influencé les artistes de la nouvelle génération.