Il ne fait pas bien vivre en ce moment chez Moov Côte d’Ivoire. Non pour les prestations qu’offre cette société de téléphonie mobile, mais bien plus par rapport aux agissements du chef de la division Marketing, qui, depuis un certain temps y a crée un climat délétère. En effet, il y’a quelques jours, Brahim Akrikiz, chef de division Marketing grand public et entreprises a agressé verbalement l’une des assistantes en poste à la direction Marketing. Cela a crée un climat général de mécontentement surtout au niveau des femmes de l’entreprise. Solidaires de leur collègue qui a fait l’objet de propos malveillants de la part de Brahim Akrikiz, l’une parmi elles a failli recevoir des claques.

Lire aussi : Prix Découverte RFI 2019-Bébé Baya-Portrait d’une tête pleine à l’assaut du continent Africain-Elle vise un troisième sacre pour la Guinée

Brahim Akrikiz, chef de division Marketing Moov Côte d’ivoire

De sources concordantes, le sieur Brahim Akrikiz qui bénéficierait d’un blanc seing du fait qu’il dépend directement de la direction générale de Moov depuis le Maroc en ferait à sa tête. Il foule aux pieds les règles élémentaires de collaboration dans une telle entreprise d’envergure. Le Directeur Marketing, Armel Aké Alloh serait dans son viseur. Toutes nos tentatives pour joindre Brahim Akrikiz sont restées vaines. Espérant que cette crise en interne ne vienne entamer les bons résultats dont est tributaire Moov Côte d’Ivoire, dont les offres sont de plus en plus appréciées par sa cible.