En mission de maintien pour la paix au Mali, trois militaires Ivoiriens tués. Ils ont trouvé la mort suite à une embuscade lors de l’une de leurs randonnées. L’Etat major des armées a publié un communiqué à cet effet : “Ce jour, mercredi 13 janvier, aux environs de 12 h 30 GMT, un détachement de casques bleus ivoiriens engagés au sein de la Mission Multidimensionnelle Intégrée pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA), en mission de reconnaissance, a été l’objet d’une attaque du Groupe Armée Terroriste à 95 km environ au Sud de Tombouctou. Celle-ci a consisté en l’emploi d’Engin Explosif Improvisé (EEI) au contact duquel un des véhicules blindés a explosé, et de tirs directs. L’ennemi a été repoussé.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Attaque de Kafolo au Nord Est-Treize soldats tués-Voici ce que visaient les djihadistes-Enfin, Alassane Ouattara brise le silence

Pour l’heure, le bilan fait état de trois (03) casques bleus ivoiriens tués et de quatre (04) autres blessés. Des renforts aériens constitués d’hélicoptères d’attaque et d’aéronefs médicalisés ont été immédiatement déployés sur le terrain en vue de procéder à un ratissage de la zone d’une part, et évacuer les blessés vers les structures médicales, d’autre part. Le Chef d’Etat-Major Général des Armées présente ses condoléances aux familles des militaires tombés au champ d’honneur et formule des vœux de prompt rétablissement aux blessés”. Après l’attaque du poste frontière de Kafolo qui avait fait 13 morts en juin 2020 au sein des militaires, c’est la première perte importante que l’armée Ivorienne enregistre pour cette année 2021.

Laisser un commentaire