Cinq ans après la sulfureuse liasion entre l’ex international Camerounais Samuel Eto’o fils et la people Camerounaise Nathalie Koah, l’affaire est toujours d’actualité. Lors de sa toute dernière prise de parole devant les médias, Nathalie Koah a, à nouveau fait allusion à cette relation qui l’aura revelé au monde entier. Surtout à travers « Revenge Porn », un livre qu’elle avait écrit et dont la sortie avait été interdite entrainant une action en justice qui avait conduit à la fermeture de la maison d’édition de l’ouvrage en question. Nathalie Koah n’en démord donc toujours pas. Et lorsqu’elle évoque ce pan de sa vie, c’est avec beaucoup d’émotion. Une somme de léçons de vie dont elle se sert pour une sorte de motivation.

Lire aussi : Primud 2019-Quelle édition après le décès de Dj Arafat ? Les ténors du mouvement coupé décalé ont observé le silence

Nathalie Koah : « Il est difficile de s’en détacher »

Dans un extrait de son intervention qui dure près de 5 minutes, et qui circule sur les réseaux sociaux, sans citer Samuel Eto’o, Nathalie Koah dit en substance ceci : « Imaginez, vous êtes perdu dans votre sous-quartier. Et du coup, apparaît devant vous un homme venant du milieu des sports. Première invitation, il vous amène dîner à Monaco, et ce, en vous affrétant un jet privé…Vous y prenez goût surtout lorsqu’on a l’habitude de dormir sur une natte à même le sol. Sauf que l’on vous attire vers un mode de vie dont il est difficile de se détacher. Parce que ce mode de vie aura conditionné votre personne, il aura fait que vous voyez votre standard à la hausse alors que vous n’êtes pas capable de produire vous-même le capital nécessaire pour maintenir un tel rythme de vie.

Lire aussi : Révélations exclusives-Affaire Max Gradel-Belle mère : Ce que son ex épouse demande pour divorcer

Ce qui fait que l’on est amené à vouloir se battre vaille que vaille afin de maintenir un tel standing… Il fallait assouvir les caprices de la personne avec qui j’étais en faisant face à tous ces caprices et autres chantages. Je me suis retrouvée dans un engrenage où je ne vivais pas ma vie telle que je l’aurais imaginé. J’avais certes un standing, mais au fond de moi, j’étais très malheureuse. Je n’étais pas épanouie. Heureusement pour moi, des années après, j’ai repris ma vie en main en allant postuler à l’aéroport. J’ai ensuite dit à la personne avec qui j’étais que j’étais très malheureuse malgré ce qu’elle me donnait sur le plan matériel…A ma grande surprise, la personne a mal pris la rupture en allant publier mes photos intimes sur les réseaux sociaux… »