« Ayant refusé de prester au stade, il demande aux autorités d’organiser un concert gratuit pour son hommage à Hambak. L’évènement sera gratuit, mais pas son cachet. Le seul homme qui pouvait engager des fonds pour ça n’est plus là. C’est du n’importe quoi. Il connait la côte de popularité de Fally, Sidiki Diabaté…Je l’ai toujours défendu, mais là, il se moque encore des Ivoiriens ». Cette publication émanant de l’animateur et présentateur radio télé, Eric Didia a intrigué plus d’un. Joint par la rédaction d’Actupeople.net, il a répondu ouvertement qu’il parlait de Koffi Olomidé. Sans donc nommer le chanteur congolais, Eric Didia informait l’opinion de ce que le grand ami de Koffi Olomidé a refusé de se produire au stade olympique d’Anyama lors de l’hommage artistique à la mémoire d’Hamed Bakayoko. Mais comme solution, il propose de se produire à un concert gratuit, mais pour lequel les autorités politiques Ivoiriennes devraient payer son cachet.

Lire aussi : People-Koffi Olomidé-Hommage de la nation à Hamed Bakayoko : “Ma souffrance était sa souffrance…Qui vais-je appeler désormais ami ?”

Le genre d’acte de trop de Koffi Olomidé qui signerait bien évidemment ainsi la rupture entre lui et les Ivoiriens. Le pont entre Koffi Olomidé et la Côte d’Ivoire se nommait Hamed Bakayoko. Lui et le premier ministre défunt étaient des amis. Et même lorsqu’il avait maille à partir avec les promoteurs de spectacles en Côte d’Ivoire, la main salvatrice était celle d’Hamed Bakayoko. Avec de telles conditions posées par lui pour pleurer son ami, il est clair que Koffi Olomidé qui a déjà fait l’objet de plusieurs boycott à Abidjan sera blacklisté à jamais. Koffi Olomidé a eu plusieurs conflits avec les acteurs culturels Ivoiriens, notamment Marcel Tapé qui a produit certains de ses albums. Lui et David Monsoh ne se parlent plus après que ce dernier ait été aussi son producteur. Il y’a eu également l’affaire du concert où il avait arrêté sa prestation. Trop de dossiers qui ont contribué à ternir sérieusement son image sur les bords de la lagune Ebrié. Avec cette autre affaire où il a refusé de se produire aux obsèques d’Hamed Bakayoko, pas sûr de voir Koffi Olomidé à Abidjan de si tôt pour un concert.