Josey est une artiste pleine de talent. Dire le contraire serait faire preuve de mauvaise foi. Les puristes, et artistes de renom ont salué à l’unanimité sa toute dernière production discographique intitulée, “Cocktail”. Cela est un fait, même s’il faille noter que sur la plupart de ses titres, elle est restée dans le registre que l’on lui connait. On dira Josey a fait du Josey . L’album “Cocktail” porte bien son titre éponyme telles les incursions sont toutes autant diverses et variées à travers des collaborations de haut vol à l’instar du titre “n’zohi zreh”, qui, à première écoute tranche tout de suite avec les autres compositions. Point de rencontre de deux talents, deux voix, Dobet Gnahoré et Josey, “n’zohi zreh” puise son essence dans les rythmiques du terroir. Ancrage de la diversité culturelle Ivoirienne, cette chanson surfe sur les influences des différentes régions de la Côte d’Ivoire. Laissant s’exprimer des mélopées enchanteresses en toute douceur dans une mélancolie déconcertante. Les premières notes sont saisissantes. Tel un pot pourri, “N’zohi zreh” reprend même des partitions d’une chanson de Gadji Céli. Sur l’album “cocktail”, nul besoin de le dire. Josey a donné la pleine mesure de son talent.

Lire aussi : Musique-Josey-Sorry et Ma moitié-Deux singles en l’espace d’un mois-Voici le message que la chanteuse veut faire passer

Lorsque nous publiions cet article en date du 22 janvier, nous ne nous trompions pas : “Outre la génération de leurs aînés, musicalement parlant, que sont Chantal Taïba, Mathey, Savan Allah et bien d’autres, s’il y’a une véritable artiste féminine qui tient le pavé haut depuis quelques années, c’est bien Josey. Exit, la légion des artistes féminines coupé décalé comme Claire Bahi, Bamba Amy Sarah, Vitale…Josey, c’est un cran au dessus. En cette année 2021, elle pousse de la voix, donne le ton. Assurément pour préparer son grand chelem, ce que les mélomanes Ivoiriens attendent de tous leurs vœux. La voir aller à la conquête du Palais de la culture de Treichville pour faire étalage de son talent. Avec plusieurs singles à succès, le moment est donc venu pour Josey de se lancer dans le grand bain. Cela sera sûrement pour cette année 2021. Le signal a déjà été donné avec deux singles, “sorry” et “ma moitié”, en l’espace d’un mois ». Nous étions tout simplement dans la révélation. La preuve, Josey sera en concert le 26 juin prochain au palais de la culture de Treichville.