• Save

Suite et fin de l’interview exclusive à nous accordée par Tiken Jah Fakoly. Dans cette troisième et dernière partie, l’artiste reggae se prononce sur la candidature de Guillame Soro…Commente les dernières sorties médiatiques de Charles Blé Goudé depuis sa mise en liberté conditionnelle. « La Côte d’Ivoire est un très beau pays envié de tous, il mérite paix et stabilité… ». Il n’y a pas meilleure déclaration d’amour pour une patrie dont il fait rayonner le drapeau dans les quatre coins du monde à travers concerts et festivals.

Lire aussi : Interview-Tiken Jah Fakoly-Deuxième partie : « Guillaume Soro, Blé Goudé, il faut les éliminer démocratiquement…mosquées, pasteurs, tous sont politisés »

Que penses-tu de la candidature de Guillaume Soro ?

Soro, c’est un jeune, je pense qu’il a le droit de faire sa vie politique. Je n’ai jamais condamné…Et je n’ai jamais dit, non plus, que je vais voter pour tel ou tel candidat. Ce que j’attends de tous les candidats aux élections en Côte d’Ivoire, c’est un programme de société. Lorsqu’on verra ces candidats lors des débats télévisés, c’est en ce moment que je prendrai mon stylo, marquer leurs différentes promesses dont je me servirai pour d’éventuelles chansons pour leur rappeler ce qu’ils avaient promis.

Au delà des programmes de société , lorsqu’on prend le parcours politique de Guillaume Soro, penses-tu qu’il peut être un bon président ?

Pour moi, je ne vois pas de bon président tant que la personne élue n’est pas dans le fauteuil présidentiel. Tout le monde veut être président. Je juge à travers les actes à l’exercice du pouvoir. Les différents candidats en Côte d’Ivoire présenteront leurs programmes aux Ivoiriens, et c’est à partir de ce moment, je dirai pour qui je vote.

Je pense qu’aujourd’hui dans tous les partis politiques en Côte d’Ivoire, il y’a des jeunes capables…

En tant qu’un Ivoirien lambda, que penses-tu de la candidature de Guillaume Soro, même sans avoir vu son programme…

Je ne pense rien de la candidature de qui que ce soit. Je souhaite simplement que des élections transparentes soient organisées en Côte d’Ivoire. Et que ces élections se fassent sans Bédié, Gbagbo et Alassane Ouattara. Je pense qu’aujourd’hui dans tous les partis politiques en Côte d’Ivoire, il y’a des jeunes capables, qui, s’ils ont le soutien financier, idéologique de leurs mentors, peuvent diriger. Et je pense que c’est ce qui manque. Une personne qui soit garant des valeurs républicaines. Les imams, les pasteurs, les mosquées, les églises, les syndicats, les universités…tous sont politisés. Les pays comme le Mali, le Sénégal…ont une société civile forte. Mais je vais te dire, Guillaume, toutefois qu’on va rester dans : « Celui-ci a eu le pouvoir, maintenant, c’est à notre tour, on ne s’en sortira pas ». Quelque soit celui qui va venir, il connait le mode de fonctionnement des Ivoiriens, il va les tenir à l’émotion en ouvrant les maquis, les espaces de divertissement…Les gens ne m’aiment pas parce que je dis ce qui est vrai. Lorsqu’on restera dans cet état d’esprit, les politiciens vont nous manipuler. Les gens ont en face d’eux des personnes qu’ils idolâtrent. J’ai fait une vidéo en disant que Alpha Condé devient « fou ». En France ici, tous les jours, les populations disent que « Macron devient fou ». On dit de « Donald Trump » qu’il est malade…

Lire aussi : Interview exclusive-Tiken Jah Fakoly-Première partie : « Les ivoiriens ont idolâtré les trois leaders que sont Laurent Gbagbo, Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié…Nous allons vivre une autre crise »

  • Save

…Mais tout le monde n’est pas Tiken Jah…Lorsque Tiken parle, cela a une résonance particulière

Oui, je le sais, mais en même temps, ce sont les actions que je juge « folles ». C’est ce que j’ai dénoncé par rapport à Apha Condé, et cela a été mal pris. Ce que je souhaite pour la Côte d’Ivoire, c’est la paix, la stabilité. Si les ivoiriens ne réagissent pas, on va se retrouver dans les mêmes problèmes, mais si on réagit, on peut encore sauver la situation. Pour la mémoire des 3000 morts, nous n’avons pas le droit de retomber dans ce que nous avons vécu…A propos de ceux qui ne doivent pas se présenter, il faut ajouter Simone Gbagbo aussi.

Justement, que penses-tu d’une candidature de Simone Gbagbo ?

Ce n’est pas une bonne idée parce que toutes ces personnes…Tous ces acteurs de la crise de 2010, c’est mieux qu’ils se retirent du jeu politique. Maintenant, les jeunes qui viennent, même si on sait qu’ils ont des rapports avec la crise post-électorale, que ce soit, Guillaume Soro ou Charles Blé Goudé, on peut les éliminer démocratiquement, c’est à dire en ne votant pas pour eux.

On sent que l’homme a mûri et qu’il a gagné en sagesse

Quels commentaires sur les différentes sorties médiatiques de Charles Blé Goudé après sa mise en liberté conditionnelle ?

J’ai suivi certaines de ses interviews. Il y’a beaucoup de messages qui vont dans le sens de l’apaisement. On sent que l’homme a mûri et qu’il a gagné en sagesse. On le sent dans un élan réconciliateur. Le jour où je verrai Charles Blé Goudé en Côte d’Ivoire en train de parler de paix, je serai davantage convaincu de la position qu’il a adoptée depuis sa sortie de prison. Vous conviendrez avec moi, depuis que Gbagbo est sorti de prison, il n’a rien dit, même ne serait-ce que remercier ceux qui ont battu le pavé pour sa liberté. Pour moi, ça, c’est une manière de se mystifier… Je veux voir les gens sur le terrain.

Lire aussi : Coupé décalé-Abou Nidal humilie Molaré-Toute la vérité sur une bagarre à sens unique

La Côte d’Ivoire est un très beau pays. C’est l’un des pays les plus enviés d’Afrique. Les Maliens envient la Côte d’Ivoire, mais quand les Maliens arrivent aujourd’hui en Côte d’Ivoire, ce sont les Ivoiriens qui crient : « Eh vieux pères »….La Côte d’Ivoire, c’est un pays qui mérite la paix, la stabilité, c’est un pays qui brille, c’est le pays d’Houphouët Boigny. D’ailleurs, l’un des problèmes de la Côte d’Ivoire, c’est l’houphouétisme. Tout le monde se bat pour l’houphouétisme alors que Houphouët Boigny, c’était un régionaliste, un France-africain. De la manière dont Houphouët a dirigé la Côte d’Ivoire, tous ceux qui se réclament de lui, c’est comme ça ils dirigent la Côte d’Ivoire. Donc tant qu’on ne mettra pas fin à cette idéologie dans ce pays, et passer à une autre phase qui consistera à élire une personne selon son programme, ses idées, et non son ethnie, sa région, on ne s’en sortira pas.

  • Save
Tiken Jah, quelques unes de ses dates de concerts en cette fin d’année qui ont affiché complet partout en France
  • Save
Tiken Jah et Guillaume Vergès à la fin de l’interview accordée à Actupeople, votre site d’informations en ligne.
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.