• Save

Aux titres des confidents de Dj Arafat, voici ce que dit Super : “Il se confiait beaucoup à sa grand-mère…et à nous ses danseurs, moi et Rufy”. Dj Arafat avait donc certes du monde autour de lui, mais il savait à qui se confier le plus. Son décès laisse un grand vide, un héritage aussi à perpétuer. Ses clashs et directs Facebook manquent déjà à la Toile au niveau des bulles de filtres en Côte d’Ivoire. A propos du micro, qu’a bien pu dire Dj Arafat à Super. Le tout dans cette interview.

Lire aussi : Dj Arafat-Avant sa mort, il a laissé un symbole à l’un de ses danseurs

  • Save

Comment se passe votre nouvelle vie en France ?

Par la grâce de Dieu, depuis que nous sommes en France, tout se passe bien.

As-tu déjà pensé vivre un jour sans Dj Arafat ?

Oui…Je pensais vivre un jour sans Dj Arafat, histoire de pouvoir voler de mes propres ailes, mais j’étais très loin de m’imaginer un tel scénario. Le voir partir si tôt, cela n’était nullement dans mon programme.

Sa mort a été un choc terrible. Comment l’as-tu vécu personnellement ?

Sa mort a été brusque et brutale. Je l’ai reçu comme un poignard dans la poitrine. Jusqu’à présent, je n’arrive pas à croire, encore moins à réaliser qu’il soit décédé.

Lire aussi : Interview-Rufy-Danseur de Dj Arafat-Il fait des révélations exclusives : « Il voulait tout arrêter pour devenir pasteur »

Oui…Je pensais vivre un jour sans Dj Arafat

Dj Arafat était quel genre de patron ? Comment en tant que danseur vous planifiiez le travail avec lui ?

  • Save

A la base, c’était un grand bosseur. Avec lui, il n’y avait aucun répit. En terme de spectacles, la fréquence était au minimum une prestation chaque jour ou chaque deux jours. Nous vivions aussi comme une véritable famille.

Toi qui l’a côtoyé. Qui était celui à qui Dj Arafat se confiait le plus ?

Il se confiait beaucoup à sa grand-mère à qui je dois un énorme respect. A moi et à Rufy, il faisait aussi des confidences.

Il voulait qu”on parle aussi des autres…les clashs servaient à ça

Pour toi, pourquoi aimait-il les clashs ?

Les clashs étaient un prétexte pour lui afin d’amener ses collègues artistes coupé décalé à plus travailler. Il nous disait souvent qu’il n’est pas le seul artiste en Côte d’Ivoire. Et qu’il souhaitait aussi qu’on parle des autres surtout sur le plan international. Les clashs servaient aussi en quelque sorte à tout ça, à promouvoir les acteurs du mouvement coupé décalé.

Ton binôme Rufy nous a confié que Dj Arafat t’a laissé un micro. C’était à quelle occasion ? Et qu’est-ce qu’il t’a dit quand il te remettait ce micro ?

Oui…Il m’a remis un micro lors de nos tournées ici en France. Je me rappelle bien. C’était un matin. Ce jour-là, je m’étais connecté comme d’ordinaire afin de voir les informations sur les réseaux sociaux. Et le père ( Dj Arafat ) m’envoie un message pour me dire : “Fils, viens me rejoindre dans ma chambre pour récupérer des cartons et les jeter à la poubelle”. Rufy dormait encore. Je le rejoins donc dans sa chambre, je récupère les cartons et il me tend un micro et me dit : “Tiens ce micro…comme tu aimes faire ta gorge d’opéra là…”. Je me suis mis à rigoler, j’ai récupéré le micro et je l’ai rangé dans ma valise.

Lire aussi : Interview-Arnaud Jaguar ( Manager de Dj Arafat)-Après les obsèques de son artiste, il sort enfin de son silence : « Il ne me parlait que de Dieu…Ariel Sheney, jamais »

  • Save

Comptez-vous poursuivre son oeuvre en vous lançant dans une carrière musicale ?

Oui, nous comptons pérenniser son oeuvre, toujours dans le même style coupé décalé avec les roukaskas.

Que retiens-tu de lui ?

Dj Arafat, c’était un guerrier, un bosseur…Il était très taquin et amusant aussi. Il a un grand cœur par dessus tout. Personnellement, il m’a tout appris.

Un mot sur le clash entre Ali le code et Arnaud Jaguar à propos d’une prétendue somme de 5 millions de fcfa ?

Avant tout, ce sont des grands frères. Je n’ai pas grand chose à dire sauf que voir des grands frères se disputer sur les réseaux sociaux comme nous les petits, sans aucune sagesse, cela me fait honte.

Si tu as un témoignage sur Dj Arafat, ce serait lequel ?

Il a été un père pour moi. Je l’aimerai toute ma vie. De là où il est, nous allons le rendre fier. Yôrôgang et chinois à vie.

  • Save