• Save

L’une des premières artistes coupé décalé féminines de l’ère Douk Saga, Linda De Lindsay est toujours dans l’arène. Avec plusieurs autre casquettes. Elle est présentatrice, promotrice de spectacles en France où elle vit depuis de longues années. Inscrite également en master de droit privé, Linda De Lindsay est aussi formatrice dans le domaine de la sûreté, le secourisme, les risques terroristes et la palpation de sécurité. Dans l’événementiel, elle a organisé dernièrement le concert de Josey à Paris et la tournée du groupe zouglou, les Garagistes pour leurs 25 ans de carrière. Comment les choses se sont-elles passées ? C’est de tout cela qu’il s’agit dans cette interview.

Lire aussi : People-Après le décès tragique de Kobe Bryant-Voici la résolution prise par 50 cent : « Je ne discute plus… »

L’une des premières artistes féminines du mouvement coupé décalé…Depuis un long moment, on ne te voit plus sur scène. Finie la chanson ?

Merci de l’opportunité que vous me donnez afin de m’exprimer à travers votre canal. La musique est ma passion, donc je reviendrai sur scène quand le moment se fera sentir. Pour l’instant, je me sens bien dans ce que je fais (l’animation, la présentation) et aussi l’événementiel qui reste mon premier amour dans le domaine du showbiz. Et ce, à travers ma structure Saphir Com que j’ai créée en 1998.

Par contre, s’il y’a un domaine où tu es active, c’est bien l’événementiel ( présentatrice, promotrice de spectacles). Comment cela est venu ?

C’est instinctivement que j’ai crée ma structure. C’était pour arrondir mes fins du mois quand j’étais étudiante à l’université de Cocody à Abidjan. J’ai essayé de la faire grandir malgré plusieurs pauses dues à la situation socio politique en Côte d’Ivoire. Pour l’animation, c’est venu de manière inattendue. J’ai présenté pour la toute première fois la première partie d’une production consacrée à la capsule “Du coq à l’âne”. John Jay m’a donné ma chance. Et en 2007, j’ai récidivé sur la scène de la fête de la musique à Paris. Finalement, je me suis dite, pourquoi ne pas continuer sur ma lancée.

Lire aussi : La marche de l’église catholique prévue le 15 février avortée-L’ancien joueur du PSG et maire de Vavoua-Bonaventure Kalou en colère : « Dites à ces dictateurs… »

Tu as eu à organiser le concert de Josey à Paris. Quel bilan après ce spectacle ?

Belle expérience qui a été également l’occasion pour moi de redécouvrir le talent indiscutable de l’artiste qui a communié avec son public. ça été un plaisir d’organiser ce spectacle.

  • Save

Les 25 ans de carrière du groupe zouglou, les Garagistes, c’était également toi. Avec à la clé, une tournée dans plusieurs villes européennes. Si tu dois faire un point, que dirais-tu ?

Je dis tout simplement merci à Dieu de m’avoir donné l’idée d’organiser ce concert. Merci à la diaspora qui a répondu présente. Merci aux promoteurs des villes dans lesquelles nous avons tourné. Merci à la presse et aux fans des Garagistes. Chapeau aux artistes. ça été une très belle aventure.

Le succès ayant plusieurs pères, l’on a eu vent que tu n’étais pas seule sur le coup des Garagistes. Qu’en est-il ?

Je suis la promotrice de la tournée. J’ai eu l’idée de fêter les 25 ans de carrière des Garagistes en France. Nous avons signé le contrat et j’ai fait appel à un partenaire financier pour m’accompagner au niveau de la charge financière. En contrepartie, nous avons partagé les dividendes. Nous avions un protocole qui nous liait et cela s’est fait.

Lire aussi : People-Vidéo-Yasmina Aka-Après Victor Yapobi et Gervinho-Elle fait sensation

Où en es-tu avec ton procès avec Molaré ?

La procédure était en exécution. Et je reste depuis 2010 comme l’initiatrice des Awards du coupé décalé.

Les Awards du coupé décalé à Paris, c’est en Mars. Quelles seront les grandes lignes ?

Nous allons vivre lors de cette troisième édition de ce gala du coupé décalé, une cérémonie de récompenses des acteurs de la mouvance dans différentes catégories afin de mettre à l’honneur les artistes, les promoteurs, les managers, arrangeurs, monteurs de clips vidéos, les boucantiers, les sapeurs…

Pour terminer, un mot sur le décès de Dj Arafat…

Arafat Dj, que son âme repose en paix. Sa disparition en 2019 a été un grand choc. Je me demande souvent intérieurement s’il est vraiment parti. Une lourde peine pour le showbiz africain .Je pense que moralement, nombreuses sont les personnes qui arriveront difficilement à se faire de cette disparition. A mon niveau, j’ai tiré des leçons qui me serviront à l’ avenir. Les mots ne suffisent plus. Il faut réagir face aux conséquences à appréhender dans le futur. Je m’incline devant ce deuil à l’échelle internationale en priant pour que Dieu apaise ses fans, sa famille et surtout ses enfants.