• Save

Ancien enfant de troupe de l’Ecole Militaire Préparatoire et Technique de Bingerville, Dj Boombastik était prédestiné à une carrière dans l’armée. Mais la passion des platines a pris le dessus. Et depuis, il est devenu l’un des disc jockeys les plus en vue du monde de la nuit en Côte d’Ivoire. Élu récemment, président des disc jockeys de l’Adjaci, section Cocody, il a accepté de s’ouvrir à votre site d’informations, www.actupeople.net. Il parle notamment de l’image du Dj Ivoirien qu’il souhaiterait redorer, d’Erickson le zulu, illustre disparu avec qui, il avait des rapports fraternels. Le tout à travers cette interview.

Lire aussi : Coupé décalé-Décès de l’artiste Erickson le zulu-L’hommage de Dj Boombastik : “Merci Seigneur d’avoir abrégé les souffrances de mon frère”

Tu viens d’être porté à la tête de l’Adjaci, section Cocody, quels sont tes premiers mots ?

Je tiens juste à exprimer ma reconnaissance à toux ceux qui ont porté leur choix sur moi. Je suis heureux d’avoir été élu président de l’adjaci, section Cocody. Merci à ceux qui ont cru en mon projet. Le meilleur reste à venir.

Une précision cependant…Tu es le président des Djs qui mixent dans la commune de Cocody ou de ceux qui y vivent ?

Je suis le président des disc-jockeys qui résident à Cocody. Mais un dj qui mixe à Cocody, et qui n’y réside pas est la bienvenue dans notre section. Pour adhérer à notre section, il faut, soit résider ou travailler à Cocody.

Pourquoi as-tu décidé de briguer la présidence de l’Adjaci, section Cocody et que comptes-tu apporter réellement à cette association ?

J’ai décidé de briguer la présidence de l’adjaci section Cocody parce que j’ai voulu apporter un plus. On sait le rôle que joue un dj à la faveur d’une soirée. Le manager s’attelle à faire venir les clients, mais si le Dj n’est pas à la hauteur avec de bons choix musicaux afin de maintenir la clientèle, je pense que la boîte de nuit ne va pas prospérer comme il le faut. Je me suis donc présenté dans un premier temps pour que les Djs soient respectés à leur juste valeur. Il ne sont pas bien payés. Ils sont mal vus dans la société. Je veux redorer le blason des Djs. On peut appartenir à ce corps de métier et vivre décemment de son art. Je veux aussi, de par ma position, rassembler les djs parce qu’il y’a trop de division au sein de notre corporation.

  • Save

Lire aussi : Etats-Unis-Jonathan Morisson serait aux mains de la police-La vidéo de l’arrestation de l’ex fiancé de Maria Mobil envoyée à Actupeople

Dj Luciano s’est donné corps et âme à l’association des Djs. Mais il n’avait pas les moyens. Grâce à lui, notre association est reconnue au niveau du ministère de la culture.

Depuis plus de 20 ans, si je n’abuse, Dj Luciano est le président des disc-jockeys de Côte d’Ivoire. Quel est ton commentaire ? Qu’a-t-il apporté de novateur à cette association ?

Dj Luciano s’est donné corps et âme à l’association des Djs. Mais il n’avait pas les moyens. Grâce à lui, notre association est reconnue au niveau du ministère de la culture. Il a réussi à donner une visibilité à l’Adjaci. Malheureusement, il n’était pas bien encadré, avec des conseillers qu’il faut. C’est ce, pour quoi, l’on pense qu’il n’a rien apporté. Et pourtant, il a réussi à réunir toutes les sections. Il a été un rassembleur. Malgré les problèmes de personnes, il a fait sa part. Nous avons eu à échanger. Bientôt, il va passer la main à nous ses petits frères qui avons envie d’apporter notre modeste contribution pour le bien être des Djs de Côte d’Ivoire.

N’as-tu pas l’impression que l’Adjaci n’existe que de nom ?

L’adjaci n’existe pas que de nom. Nous sommes reconnus au niveau de notre ministère de tutelle. Il nous faut juste être unis. Et ce, pour pouvoir défendre nos droits comme il le faut. Ce sera ça mon combat. Avant, le dj avait une belle image, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui.

Il a eu des obsèques dignes de ce nom en France, à Paris précisément. Il a été honoré. A Paris, la communauté s’est mobilisée au point où nous avons été surpris au delà de nos attentes par rapport ce que nous avons eu comme cotisations

Tu étais très ami à Erickson le zulu, si tu dois t’exprimer sur les obsèques qui lui ont été réservés, que dirais-tu ?

Erickson était plus qu’un frère pour moi. Nous nous appelions, “Jumeau”. Il a eu des obsèques dignes de ce nom en France, à Paris précisément. Il a été honoré. A Paris, la communauté s’est mobilisée au point où nous avons été surpris au delà de nos attentes par rapport ce que nous avons eu comme cotisations. Nous aurions aimé lui rendre le même hommage à Abidjan, malheureusement, il y’a eu le coronavirus.

Un mot sur la guéguerre qui a opposé ses différentes épouses, notamment Elisabeth Gogoué, et Amoin Yolande

Je ne peux pas m’exprimer sur ce sujet parce que cela engage la vie privée d’Erickson le zulu. Tout ce que je sais, c’est que Erickson a eu 7 ans de vie commune avec Elisabeth en France. Elle a beaucoup fait pour lui. Le plus important, mon ami a été enterré dignement. Les deux femmes, chacune va refaire sa vie, donc passons à autre chose.

Lire aussi : Abidjan-Les bars et boîtes de nuit restent fermés-La capitale toujours isolée

Le conseil de sécurité vient d’annoncer que les boîtes de nuit resteront fermées jusqu’au 17 juillet. Que peux-tu dire à ce propos ?

  • Save

C’est parce que justement nous n’avons pas d’association forte, que jusque-là, le gouvernement ne pense pas à nous. Si nous étions unis, le gouvernement aurait pu se pencher sur notre cas parce que dans cette crise, nous sommes les plus touchés. Nous vivons de nos activités de la nuit. Nous savons bel et bien que le coronavirus existe, mais on peut nous permettre d’ouvrir avec des mesures. Que l’on pense à nous parce que c’est très dur actuellement.

Un message, un coup de cœur, un coup de gueule que tu aimerais faire passer à la faveur de cette interview…

Je souhaiterais que le gouvernement pense à ceux qui travaillent dans le milieu de la nuit parce que nous payons le lourd tribut de cette crise. Je demande aux djs de rester unis afin que nous soyons écoutés.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.