Fofana Beninho Abou-Bakar, jeune ivoirien vivant en France depuis 11 ans est un grand fan de Dj Arafat. A 17 ans, il s’engage dans l’armée de terre française où il passe six ans. Beninho et Dj Arafat, c’est une relation qui vaut le détour. Au menu de l’entretien qu’il a accordé à Actupeople, il livre des anecdotes inédites sur l’artiste : “Quand il n’est pas dans son personnage, c’est quelqu’un de très affectueux…”, lâche-t-il.

Lire aussi : Interview-Yves Roland Jay Jay (Chargé de communication de Dj Arafat) : « Dj Arafat avait le moral…ses rapports avec Molaré »

Qui est Beninho ? Ton nom à l’état civil, ton parcours et où as-tu grandi ?

Je suis un jeune ivoirien vivant en France depuis 2008. Je suis né à Abidjan. J’ai grandi dans la commune de Yopougon précisément au quartier Selmer. Mon nom à l’état civil, c’est FOFANA Beninho Abou-bakar. A l’âge de 17 ans, je me suis engagé dans l’armée de terre française. Et ce, jusqu’au grade de caporal.

On t’a connu à cause de ton amitié avec Dj Arafat. Comment est venu votre lien ?

Oui, le grand public m’a connu grâce à mon amitié avec Dj Arafat. DJ Arafat et moi, nous nous sommes connus de façon peu commune. J’étais encore au lycée quand j’étais un très grand fan d’Arafat. Le problème est qu’à cette époque, il n’était pas trop présent sur les réseaux sociaux et en tant que fan, je n’avais aucun accès aux nouvelles de l’artiste. Et pourtant, je voulais tout savoir sur son mode de vie, ses habitudes, en somme tout ce que les artistes occidentaux montrent à leur fans. Je me suis donc dit qu’il fallait faire quelque chose en son nom afin que ses fans aient de ses nouvelles. J’ai donc crée une page Facebook avec pour nom de profil “kôrô hé kôrô hé”. Il y avait à l’époque beaucoup de faux profils au nom de Dj Arafat, mais ceux-ci n’avaient pas l’efficacité de la page que j’avais créée. Je partais à la quête de photos exclusives.

Lire aussi : Dj Arafat-Ses derniers instants racontés par son chargé de communication : « Le médecin m’a dit… »

Je demandais à des amis à Abidjan d’aller en boîte de nuit là où il se trouvait et de le prendre en photos et de m’envoyer les photos pour que je les publie sur la page. J’avais donc des photos que les autres profils n’avaient pas. La page a donc pris une ampleur pas possible. Jusqu’à ce qu’on lui parle du profil en question. Il y a l’un de ses proches qui m’a contacté et qui m’a demandé mon numéro.

Son jeu favori…Killer Instinct

Il m’a par la suite dit que Dj Arafat apprécie bien le boulot que je faisais et que je redorais ainsi son image. Dj Arafat m’a donc appelé et il m’a dit que lorsqu’il viendrait en France, nous nous verrions. J’en étais très ému. Lorsque nous nous sommes vus la première fois, le feeling est passé tout de suite. Je lui ai remis le mot de passe de la page afin qu’il la gère. Depuis ce jour, nous ne nous sommes plus quittés. Lors de ses différents séjours à Paris, il tenait à ce que je sois à ses côtés.

Lire aussi : Interview-Oscar le Motard-Celui qui a appris la moto à Dj Arafat se dévoile-Comment ils se sont connus ? : « Le jour où j’aurai peur de ma moto, elle va me trahir… »

En tant que militaire, d’où t’est venu ce trop plein d’amour pour Dj Arafat ?

Je l’aimais déjà avant de m’engager dans l’armée. En tant que militaire, il faut dire que les militaires aiment aussi la musique. Nous ne faisons pas que tirer au famas ( rires).

Le défi qu’il nous a lancé…

Peux-tu nous partager quelques moments forts vécus avec l’artiste ?

On jouait à la Xbox à son jeu favori, Killer Instinct, et comme il est super fort à ce jeu, il a posé un billet de 500euros sur la table pour quiconque arriverait à le battre. Nous avions une amie qui n’était pas une vraie passionnée des jeux vidéos. Mais elle a voulu le tester juste pour le fun. Et elle l’a battu alors que personne d’entre nous ne l’avait réussi auparavant. Il m’a fait un clin d’œil et j’ai volontairement éteint la multiprise, donc la console s’est éteinte. Il a alors dit à notre amie en question, “mais tu vois, il n’y a aucune preuve qui prouve que tu as gagné, donc je récupère mon billet…”.

Lire aussi : Interview-Yakou Binaté-L’un des proches de Dj Arafat livre ses dernières confidences :  »Voici ce, à quoi il tenait plus que tout »

Quelques anecdotes à propos de Dj Arafat…

Il y en a tellement, mais je livre celle-ci. Un jour, il nous a lancé un défi pour voir qui allait boire plus de Jack Daniel’s, or il avait un showcase à 3h30. Nous avons commencé à boire à 17heures. Nous avons tellement bu que nous nous sommes tous endormis par la suite. Nous ne nous sommes réveillés que le lendemain à 14heures. Inutile de vous raconter l’état dans lequel les promoteurs du showcase était.

Toi qui l’a côtoyé, s’il y’a une chose à retenir de lui, ce serait quoi ?

Sa joie de vivre et sa simplicité. Quand il n’est pas dans son personnage, c’est quelqu’un de très affectueux.