Le colonel Issiaka Ouattara a été conduit à sa dernière demeure ce vendredi 7 février dans la ville de Doropo non loin de Bouna au Nord-Est de la Côte d’Ivoire. Décédé aux Etats-Unis le 5 janvier dernier, cet officier supérieur de l’armée ivoirienne appréciée des people était plus connu sous le pseudonyme de Wattao. « Saabléblé » ou le « gros serpent » avait bien entendu d’autres sobriquets connus de ses intimes. Mais sur les réseaux sociaux, pour ses proches, il avait opté pour un nom assez original ( celui de son fils) en couverture de notre article.

Lire aussi : Abidjan-Décès-Arrivée de la dépouille du colonel Issiaka Ouattara Wattao à Abidjan-Pleurs, douleurs et regrets de Guillaume Soro : « Pourquoi ça ? »

Pour être ami avec le colonel Wattao sur Facebook via son profil personnel, il fallait chercher Malcolm Washington. Ses dernières publications sur le profil Malcolm Washington datent d’avril 2019, des contenus par ailleurs indisponibles. En photos de couverture et de profil, le colonel Issiaka Ouattara Wattao pose fièrement avec le président Alassane Ouattara, une photo dans un grand sourire et l’autre où les deux hommes semblent être en concertation. Adieu le colonel Wattao. Adieu, le militaire le plus chanté par les artistes coupé décalé de Côte d’Ivoire. Molaré avait par ailleurs promis rendre un vibrant hommage à sa mémoire. Malheureusement, cette promesse n’aura tenu que l’instant d’une publication via les réseaux sociaux.

Wattao et son fils Malcolm
Le colonel Issiaka Ouattara et le président Alassane Ouattara
Adieu Colonel Wattao