• Save

Officiellement retiré de la course à l’investiture en tant que candidat du PDCI-RDA et annoncé à la tête de la campagne du candidat Henri Konan Bédié, Jean Louis Billon semble plus libre et libéré. En attendant le rendez-vous du 29 juillet prochain à Yamoussoukro pour l’investiture du candidat du PDCI-RDA, il a décidé de se lancer ouvertement dans la bataille d’opinions qui fait rage sur les médias et réseaux sociaux, notamment sur l’âge avancé d’Henri Konan Bédié. « En fait, ils [les adversaires, notamment le RHDP] ont peur de se faire battre par l’homme qu’ils décrivent en ce moment. Et ils vont s’en rendre compte, que le vieux lion est capable de terrasser le jeune lion. Et c’est surtout ça, qui leur fait peur. Mais bon, ce n’est pas grave, la honte ne tue pas ! », explique l’ex-ministre du Commerce dans les colonnes de Le Temps, quotidien ivoirien proche du FPI (tendance Laurent Gbagbo).

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Élection présidentielle-En cas de victoire d’Henri Konan Bédié-Candidat du PDCI-RDA-Voici ceux qui devraient diriger-Révélations sur un agenda caché : “C’est son dernier combat…”

Sur la question du blocage de l’alternance générationnelle que tous les détracteurs reprochent au PDCI-RDA, l’homme annonce que le vieux parti réserve une grosse surprise à tous : « […] Nous partons avec le Président Henri Konan Bédié et vous allez voir un passage de flambeau d’une génération à une autre. Qui se fera dans la paix et la quiétude, pour le plus grand bien des Ivoiriens », a-t-il rassuré. Puis de décocher une flèche dans le camp adverse : « Le RHDP s’offusque que le Président Bédié soit encore notre candidat, mais où est leur problème ? ». Pour l’ex-président du Conseil régional du Hambol qui entre ouvertement en campagne pour le candidat du PDCI, « dans la configuration actuelle, le Président Henri Konan Bédié est le meilleur cheval pour le PDCI-RDA ».

…nous allons traverser le fleuve avec vous. Protégez nous jusqu’à la traversée

À le suivre, au-delà de tous les calculs et émotions que soulèvent la candidature d’Henri Konan Bédié, une vérité demeure et s’est imposée. Elle a beaucoup pesé dans le consensus qui s’est formé autour du choix final : « À partir du moment où, voyez-vous, le PDCI-RDA, en 1999, a subi un coup d’État, il y’a eu ce péché », rappelle-t-il. Ainsi, avec la candidature et la victoire du PDCI qui ne font aucun doute selon lui, « nous allons réparer le péché originel et remettre la Côte d’ Ivoire sur les rails », a-t-il rassuré. Le 20 juin dernier, à l’occasion d’une rencontre entre la délégation du secrétariat exécutif élargie aux représentants des vice-présidents du PDCI-RDA et Henri Konan Bédié à Cocody, Jean-Louis Billon a officiellement retiré sa candidature à l’élection présidentielle d’octobre 2020. « Je retire ma candidature et je demande à tous les jeunes de s’aligner derrière vous pour mener le combat et vous apporter la victoire. Nous sommes des militants unis, loyaux et nous allons jouer la force et la discipline du parti. Soyez assurés de mon indéfectible attachement à votre victoire », avait-il annoncé devant Henri Konan Bédié. Avant de promettre : « Je mettrai tout en œuvre pour vous apporter cette victoire. Merci à tous…les jeunes du parti et nous, allons vous suivre. J’ai pris cette image : nous allons traverser le fleuve avec vous. Protégez-nous jusqu’à la traversée », avait-il déclaré.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.