Ce n’est pas la crise au sein du groupe Magic Diezel. Il ne s’agit pas du tout de cela. Le duo Tim et Sawako, auteur du tubesque “Allons à Gagnoa” respire la pleine forme et s’apprête d’ailleurs pour une tournée européenne qui les amènera dans plusieurs pays, notamment la France, la Belgique, la Suisse, l’Italie. L’arrivée du groupe zouglou à Paris est prévue pour le 10 octobre. Mais bien avant cette tournée qui permettra de découvrir et apprécier davantage le talent de ces garçons, un clash a failli avoir lieu, heureusement que celui-ci a été évité de justesse. De quoi s’agit-il ?.

Lire aussi : Zouglou-Séparation avec leur producteur-Le communiqué de presse du groupe Magic Diezel

Magic Diezel, un problème entre le tourneur et leur nouveau staff managérial

Même si aux dires du groupe, en ce jour sur les antennes de Radio Nostalgie, Magic Diezel reste lié à Brico Gaullini pour tout contrat de production, cela n’est bien évidemment plus le cas pour ce qui est du management. En effet, Tim et Sawako sont désormais managés par Chico Lacoste en Côte d’Ivoire et en Europe par Hervé Blédé. Seulement voilà, avant ce changement de staff managérial, il avait été conclu un contrat de prestation avec Dao Largent, patron de DL Organisation, le tourneur attitré de l’artiste Petit Denis. En tant que tourneur, Dao Largent fait face aux formalités administratives pour l’obtention des visas des artistes. Le fameux sésame obtenu, il se retrouve à répondre d’une injonction diligentée par le nouveau staff du groupe Magic diezel qui veut ainsi faire changer les clauses des contrats de la tournée prévue en Europe aux mois d’octobre et novembre. Dao Largent oppose une fin de non recevoir, à juste titre. Une négociation est engagée. Et à l’amiable, les deux parties arrivent à accorder leurs violons pour le bonheur des artistes qui pourront faire cette tournée européenne en toute quiétude.